Victime de « pressions psychologiques » et de « menaces de mort », le cyber-agresseur de Jeremstar prend une décision radicale!

Tous les détails à l'intérieur...


Le jeune Aniss, qui a dévoilé il y a quelques jours une vidéo pornographique de Jeremstar ainsi que plusieurs conversations privées compromettantes du journaliste Pascal Cardonna, vient de prendre la décision de quitter les réseaux sociaux jusqu’au procès.

Le revers de la médaille ? En publiant des contenus très compromettants sur Jérémy Gisclon et Pascal Cardonna, le jeune Aniss, connu sous le pseudonyme Aqababe sur les réseaux sociaux, imaginait bien qu’il allait lancer un pavé dans la mare. Depuis plusieurs jours, le fameux #JeremstarGate est le sujet numéro un des réseaux sociaux, et le jeune Aqababe est la cible des milliers de défenseurs de Jeremstar.

Á l’heure actuelle, une instruction judiciaire a été ouverte par le parquet de Paris, à la suite d’une plainte déposée par Jeremstar pour « atteinte à l’intimité de la vie privée ». Le chroniqueur des Terriens du dimanche reproche à son « cyber-harceleur » d’avoir publiquement affiché une vidéo pornographique le montrant en pleine séance de masturbation. Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, Jeremstar a tenu à faire savoir qu’il n’avait jusqu’ici jamais eu aucune connaissance du comportement douteux de son ami Pascal Cardonna, lequel aurait utilisé la notoriété publique de Jérémy Gisclon pour obtenir des faveurs sexuelles de la part de jeunes fans mineurs et crédules.

Silence-radio jusqu’au procès
Sur Instagram, Aqababe a fait savoir qu’il avait pris la décision de quitter les réseaux sociaux jusqu’au procès. Le jeune homme, qui s’est effondré en larmes en plein discours, a fait savoir qu’il était la cible de lourdes « pressions psychologiques » destinées à le faire renoncer à son action en justice. De plus, Aniss révèle être aussi la cible d’insultes de la part de ses proches, lesquels le soupçonnent d’avoir lui-même eu des relations sexuelles avec Jeremstar et Pascal Cardonna.

Lassé par la violence des réseaux sociaux, Aqababe a décidé de s’effacer pendant plusieurs mois, mais le jeune homme refuse toutefois de laisser tomber. Il tient à constituer un lourd dossier de preuves contre Jeremstar et Pascal Cardonna : « J’arrête les réseaux sociaux jusqu’au tribunal. Je ne vais plus rien tweeter, je ne vais plus m’afficher sur Instagram jusqu’au jour où je serai face à face avec Jeremstar et toutes les personnes avec qui j’ai des ennuis (…) Ce n’est pas un complot. Personne ne m’a payé, je vais simplement faire un break des réseaux sociaux » a-t-il tenu à indiquer.


Découvrez également ...