Nabilla  »pète les plombs » …

Hier, jeudi 12 février, RTL révélait que les enquêteurs avaient finalement acquis la conviction que …


Hier, jeudi 12 février, RTL révélait que les enquêteurs avaient finalement acquis la conviction que la jolie brune a bel et bien poignardé son fiancé à cette date-là aussi, s’appuyant sur des SMS compromettants. Notamment dans le portable de la mère de l’ex-Secrétiste, que Thomas Vergara a utilisé afin de communiquer avec Nabilla – certainement par souci de discrétion en cas d’enquête. « Je sais bien que tu n’as pas voulu me faire de mal (…) Je t’ai pardonné, je t’aime », lui avait-t-il écrit peu de temps après les faits.

La colère des avocats

Interrogés sur ses SMS par nos confrères de Metronews, les avocats des deux parties ont déploré « la violation du secret de l’instruction ». « On ne peut que déplorer le fait qu’il y ait eu des fuites dans le cadre de cette instruction. Maintenant sur le fond, ça ne change rien », a indiqué Me Martin Desrues, l’un des conseils de la jeune femme de 22 ans. De son côté, Maître Thierry Fradet, avocat de Thomas Vergara, a déclaré, excédé : « Je n’ai aucun commentaire à faire. Ni moi, ni mon client d’ailleurs. Je ne viole pas le secret de l’instruction. Les commentaires que nous avons à faire sont réservés à la justice. D’ailleurs Thomas Vergara a été interrogé sur les faits du mois d’août comme sur le reste, et il s’en est expliqué. »

Rire et pétage de plombs ?

Comment Nabilla Benattia a-t-elle réagit à ces fuites ? Sur Twitter, la jeune femme s’est contentée d’écrire l’acronyme « Mdr », pour « morte de rire ». Est-elle amusée des informations divulguées par RTL ou ce message n’avait-il aucun lien avec l’affaire ? Chez les innombrables fans de la star d’Allô Nabilla, on opte visiblement pour la première option. « @leonnaboo ils veulent ta chute sheygueyy », « @leonnaboo tu devrais même pas les calculer. Vis ta vie. Les gens ils feraient mieux de se mêler de leur cul et de balayer devant leur porte », peut-on ainsi lire en commentaires de ce post.
Sur Instagram, Nabilla a voulu faire passer un message en chanson. Avec l’application Dubsmash, elle a ainsi repris le tube Je pète les plombs de Disiz La Peste, en duo avec sa mère, Marie-Luce. Une vidéo amusante sur laquelle elle a écrit « pete les plombs ». Donc, les fuites d’informations, Nabilla, on l’aura compris, ça lui fait… péter les plombs !

Nabilla reste présumée innocente des faits qui lui sont reprochés jusqu’à la clôture définitive du dossier pénal.

Découvrez également ...