Maître Gims : on lui refuse un jet privé, il annule sa parti­ci­pa­tion à un festi­val

Maître Gims devait se produire lors d’un festi­val prévu aux arènes d’Alès, mais le chan­teur …


Maître Gims devait se produire lors d’un festi­val prévu aux arènes d’Alès, mais le chan­teur a fait faux bond aux orga­ni­sa­teurs qui n’avaient pas les moyens de lui payer son trajet en jet privé.


Grosse décep­tion pour les personnes qui avaient prévu d’al­ler voir Maître Gims aux arènes d’Alès le 9 juillet : l’ar­tiste devait s’y produire dans le cadre du festi­val des Prés-Saint-Jean mais il a annulé sa venue, ont annoncé les orga­ni­sa­teurs au quoti­dien régio­nal Midi Libre. « Il ne veut plus ! », a assuré Brahim Raber, coor­di­na­teur de l’as­so­cia­tion Raia qui met en place l’évé­ne­ment. Cet orga­nisme tente d’amé­lio­rer les condi­tions de vie des habi­tants du quar­tier en leur permet­tant un accès faci­lité à la culture et aux loisirs. Après avoir accueilli La Fouine l’an dernier, Brahim Raber pensait pouvoir faire un gros coup pour les dix ans du festi­val avec Maître Gims. Il était même parvenu à obte­nir une ristourne pour faire venir l’ar­tiste. Celui-ci avait consenti à toucher moins que les 144 000 euros initia­le­ment prévus, avait expliqué Brahim Raber à Objec­tif Gard. Mais il a toute­fois émis quelques exigences qui n’ont pas pu être remplies.

« J’avais accepté la condi­tion de le loger dans un hôtel cinq étoiles sachant qu’il fallait le réser­ver à Uzès ou Mont­pel­lier », a expliqué le coor­di­na­teur à Midi Libre. Mais il a progres­si­ve­ment senti que du côté du rappeur, l’en­thou­siasme ne semblait pas au rendez-vous : « Son agent […] a dit qu’il y avait des compli­ca­tions, que Maître Gims ne voulait plus faire cette date, mais qu’il fallait attendre. Puis il nous a dit que si on louait un jet pour l’em­me­ner depuis la Belgique jusqu’à Alès, ça pour­rait le faire… Mais ce n’était pas prévu à la base ! On n’a pas les moyens. Le prix d’un jet, c’est le coût total des actions qu’on mène au centre de loisirs de Raia à l’an­née. » Face aux desi­de­rata de Maître Gims, l’as­so­cia­tion a fina­le­ment renoncé. L’ar­tiste ne vien­dra pas, les places seront rembour­sées et les orga­ni­sa­teurs tentent de trou­ver une autre tête d’af­fiche qui serait, elle, capable de tout donner. Contacté par Voici.fr, l’en­tou­rage de Maître Gims n’a pas encore réagi.

Découvrez également ...