Julia Paredes MÉCONNAISSABLE, Benoît balance des photos d’elle AVANT la chirurgie !

La candidate des "Anges 7" scrutée dans les moindres détails après être passée sur le …


[custom_video src= »http://www.purepeople.com/video/iframe/2243794″ width= »100% » height= »100% » scrolling= »no » ]

La candidate des « Anges 7 » scrutée dans les moindres détails après être passée sur le billard.julia2

Révélée dans Les Anges 7, après une participation à Friend’s Trip sur NRJ12, Julia Paredes avait beaucoup fait parler d’elle en raison des nombreuses opérations de chirurgie esthétique auxquelles elle a eu recours. Hier, lundi 25 avril, Benoît Dubois, chroniqueur du Mad Mag, est revenu sur son incroyable transformation… très coûteuse !

C’est une Julia Paredes méconnaissable que l’on peut découvrir en photo, avant ses opérations. Le point silicone du Dr. Benoît a permis aux fans de la jeune femme de la découvrir « avant ». Il a assuré, sur le ton de la plaisanterie, qu’elle n’aurait jamais pu faire de télé-réalité sans cela, « dans cet état » a-t-il indiqué, ce qui a semblé amuser la principale intéressée. Mais alors, qu’a-t-elle fait ? Un changement au niveau de l’arcade sourcilière mais aussi une rhinoplastie, pour un montant de 5 000 euros. Injection de toxine botulique dans les lèvres pour 600 euros. Et enfin, elle a fait augmenter sa poitrine à deux reprises, ce qui lui a coûté pas moins de 10 000 euros. Au total, pour obtenir le résultat actuel, elle a donc dépensé 15 600 euros mininum !

julia1

Alors qu’elle faisait le buzz avec une histoire de prothèse mammaire qui aurait explosé lors du tournage à Rio – on l’a poussée dans la piscine, elle est mal retombée –, Julia prouvait déjà il y a quelques mois qu’elle assumait pleinement ses opérations de chirurgie esthétique. À nos confrères de Purebreak, la jeune femme expliquait être passée d’un bonnet C à un bonnet E à son retour en France – elle devait de toutes façons changer de prothèse –, s’être fait refaire le nez et avoir eu recours à des injections d’acide hyaluronique dans les lèvres. « Là, je me sens enfin bien dans ma peau. Donc maintenant, je ne touche plus à rien », concluait-elle. Satisfaite donc, mais loin d’être remboursée…

Découvrez également ...