ETONNANT ! M. Pokora révèle la signification de son pseudo

Thierry Demaizière a réalisé un beau portrait de M. Pokora diffusé dans Sept à huit …


Thierry Demaizière a réalisé un beau portrait de M. Pokora diffusé dans Sept à huit hier sur TF1. Le chanteur, qui sera en tournée à partir du 10 avril et durant 9 mois dans toute la France avec son album R.E.D, est revenu sur son passage à vide et sa philosophie du self-made man.

Le petit gars de Strasbourg a fait un sacré bout de chemin. Après un début de carrière dans le boysband Linkup, M. Pokora s’est lancé dans une carrière solo, non sans difficulté. Ce passionné de culture américaine a connu un passage à vide terrible entre 2008 et 2010. Un moment douloureux qu’il évoque aujourd’hui avec philosophie : « A 21 ans, tout a failli s’arrêter. Je me suis dit qu’il allait falloir avoir les reins solides. Que je devais repartir de la première marche et tout reconstruire », explique-t-il. Mais le travail n’a jamais fait peur à ce passionné de football.

Au contraire, l’idée qu’on ne doit qu’à soi ce que l’on devient est très ancrée dans l’esprit de M. Pokora, qui a toujours suivi cette philosophie. « Je suis un exemple du tout est possible. Je viens de Strasbourg, personne ne m’a aidé et je me suis bougé les fesses. A chaque album, je me suis remis en question et j’ai pris des risques. J’ai fait la première saison de Danse avec les stars alors que personne ne savait si ça allait marcher. J’aurais pu couler avec ça. J’ai fait Robin des bois pour surprendre les gens. Le travail paye et c’est ce que j’ai envie de montrer aux personnes de ma génération », lâche-t-il avec une grande force de conviction. La devise du chanteur est d’ailleurs la suivante : « La seule chose qu’on rate, c’est celle que l’on ne tente pas. »

Exigeant avec lui-même, ce forcené de travail met également un point d’honneur à rester humble. « Pokora veut dire humilité en polonais (…) Je ne suis pas obsédé par mon image », précise-t-il. D’ailleurs le chanteur se moque volontiers du look de ses débuts avec ses lunettes de soleil et ses grosses chaînes autour du coup. « Je voulais faire comme les Américains », explique-t-il comme pour s’excuser.

Heureux de son succès et fort de ses expériences passées pas toujours positives, M. Pokora a peur qu’un jour tout s’arrête. Mais à 29 ans, la star a encore le temps avant de se poser une telle question !

Source :

purepeople


Découvrez également ...