CLEM : Départ SURPRENANT pour Lucie Lucas ! L’actrice BRISE le silence et dit TOUT …

Clem, c'est une histoire d'amour avec le public français depuis six ans déjà. Lucie Lucas, …


Clem, c’est une histoire d’amour avec le public français depuis six ans déjà. Lucie Lucas, l’actrice qui campe le rôle de Clem, la jeune maman, a eu besoin de prendre un peu de temps pour elle et s’éloigner des plateaux quelque temps. Mais il semblerait que pour l’actrice et Clem, ce ne soit pas encore terminé.

Lucie Lucas, 30 ans, devrait continuer au-delà de la saison 8 les tournages de Clem, jusqu’à nouvel ordre.

Contrairement à Rayane Bensetti, qui lui a décidé de tourner la page « Clem » pour le moment, la productrice du show, Rose Brandford Griffith, a quelque peu clarifié la situation de Lucie Lucas dans les colonnes de TVMag :

« Lucie Lucas était fatiguée lorsqu’elle a exprimé ce douteCette année, elle a tourné un téléfilm, un long métrage, et elle venait de passer cinq mois sur le tournage de Clem. Mais, depuis, elle s’est reposée, nous avons discuté et elle s’est engagée à poursuivre l’aventure bien au-delà de la huitième saison, si tant est que le public continue à nous suivre ».

Des propos qui rassureront peut-être les fans de la série, suite aux propos de Lucie Lucas, relatés il y a quelques jours dans Télé Loisirs, annonçant son possible départ de Clem :

« Je ne sais pas si j’irai au-delà de la prochaine saison. Cela serait horri­ble­ment diffi­cile de dire au revoir à Clem mais je vais vrai­ment avoir besoin de temps pour moi. Je ne veux pas parler de façon défi­ni­tive, mais la saison 8 sera peut-être ma dernière. J’ai besoin de plus de temps dans ma vie person­nelle, pour voir les gens que j’aime, mes enfants, ma famille, mes amis. Et puis je veux me repo­ser. Mon corps est vrai­ment fati­gué, je désire me régé­né­rer. »

Elle ajoutait : « Il y a un moment où le moral flanche, et surtout le corps. Il devient comme un écran noir où rien ne marche. C’est très difficile. Et si on tire trop sur la corde, il faut du temps pour ­récupérer », poursuivait Lucie Lucas, qui souhaitait « ne pas travailler jusqu’en mars, afin de prendre du temps pour (ses) enfants et pour (elle)-même ».

Découvrez également ...