Clara Morgane tacle VIOLEMMENT Enora Malagré, la chroniqueuse répond !

Ce week-end, Clara Morgane a une fois de plus dénoncé l’at­ti­tude d’Enora Mala­gré. La chro­niqueuse …


Ce week-end, Clara Morgane a une fois de plus dénoncé l’at­ti­tude d’Enora Mala­gré. La chro­niqueuse de TPMP a vite répliqué : elle l’a décrite comme une « actrice porno » pour la rabais­ser et l’a accu­sée de faire « une petite obses­sion » sur elle.

Entre Clara Morgane et Enora Mala­gré, le torchon brûle depuis près de quatre mois. En septembre dernier, la chro­niqueuse de Touche pas à mon poste avait lancé les hosti­li­tés en la taclant sur son calen­drier sexy : « Elle fait encore une fois du cul-cul, avait-elle balancé. Elle a raison, qu’est-ce que tu veux qu’elle fasse d’autre ? » Une allu­sion à peine voilée au passé d’ac­trice X de Clara Morgane. Évidem­ment, cela avait profon­dé­ment vexé cette dernière : « Je ne connais pas telle­ment cette personne, avait-elle déclaré. J’ai simple­ment l’im­pres­sion qu’il y a énor­mé­ment d’ani­mo­sité qui émane d’elle donc je vais la lais­ser dans ce monde là et dans cet univers. » Ce qu’elle n’a fina­le­ment pas fait : plus elle a décou­vert qui était Enora Mala­gré, plus elle l’a critiquée.

Ces derniers mois, Clara Morgane a dénoncé à de multiples reprises le ton agres­sif de la chro­niqueuse dans Touche pas à mon poste, mais aussi sa « double person­na­lité ». Ce week-end dans Salut les Terriens, elle l’a une fois encore taclée : « Enora Mala­gré est un cas pour moi. Je n’ai jamais vu quelqu’un chan­ger autant d’atti­tude, a-t-elle lâché. Elle dit du mal de quelqu’un, ensuite elle lui saute dans les bras. Ensuite, elle dit qu’elle ne le connaît pas. Elle est bipo­laire, quoi. Elle a vrai­ment beau­coup de problèmes. » Mais qu’en dit l’in­té­res­sée ?

Inter­viewée ce lundi matin dans Le grand direct des médias sur Europe 1, Enora Mala­gré a montré sa lassi­tude vis-à-vis de Clara Morgane : « Elle fait une petite obses­sion sur moi : j’ai fait une petite vanne en disant le mot “cul-cul”, a-t-elle rappelé. C’était une vanne que j’ai faite il y a six mois [quatre, en fait, ndlr], et depuis, elle est un petit peu en boucle… » La chro­niqueuse de TPMP a été quelque peu surprise par un des termes employés : « Elle parle de bipo­la­rité, je pense que ça dépasse un peu… », a-t-elle noté. Si elle a semblé vouloir jouer l’apai­se­ment, Enora Mala­gré n’a toute­fois pas pu s’em­pê­cher de titiller à nouveau la comé­dienne.

À deux reprises, elle a défini Clara Morgane comme une « actrice porno », une acti­vité qu’elle n’a exer­cée qu’entre 2001 et 2002 (il y a plus de 15 ans, donc). En bonne chro­niqueuse médias, Enora Mala­gré doit forcé­ment savoir que cette dernière n’ap­pré­cie pas qu’on la ramène toujours à son début de carrière, en occul­tant tout ce qu’elle a fait par la suite. Mais cela n’a pas empê­ché l’ani­ma­trice de lâcher : « Je ne suis pas complè­te­ment convain­cue que les querelles d’une actrice porno et d’une chro­niqueuse télé soient très inté­res­santes pour les télé­spec­ta­teurs. » Une pique aussi sour­noise que discrète.

Découvrez également ...