Berna­dette Chirac : très affai­blie, elle ne sort plus de chez elle

Depuis sa dernière apparition publique le 12 septembre, Bernadette Chirac ne quitte plus son domicile. …


Depuis sa dernière apparition publique le 12 septembre, Bernadette Chirac ne quitte plus son domicile. Faut-il s’en inquiéter ?

L’an­née 2016 a été très dure pour Berna­dette Chirac, « une année vrai­ment diffi­cile », confirme l’un des proches de l’an­cienne première dame à VSD : « D’abord parce qu’elle a traversé deux épreuves terribles, le décès de sa fille Laurence en avril puis l’hos­pi­ta­li­sa­tion en urgence de son époux en septembre, mais aussi parce que sa santé semble se fragi­li­ser. »

Trois jours après l’an­cien Président, Berna­dette avait elle aussi été admise à la Pitié-Salpê­trière pour, avait confié la famille, « souf­fler et récu­pé­rer un peu ». La raison offi­cieuse était dévoi­lée quelques jours plus tard par nos confrères du Pari­sien : Berna­dette, adepte de l’au­to­mé­di­ca­tion, « avait mélangé plusieurs trai­te­ments, un cock­tail toxique qui a néces­sité cette courte hospi­ta­li­sa­tion ». Début novembre, elle était de nouveau hospi­ta­li­sée pour une insuf­fi­sance respi­ra­toire et avait été placée « dans la même chambre où son mari avait été placé en septembre dernier », appre­nait-on alors.

Depuis sa première admis­sion, Berna­dette Chirac a annulé tous ses rendez-vous publics, révèlent nos confrères de VSD. Le match du Varié­tés Club de France au profit de la Fonda­tion Hôpi­taux de Paris-Hôpi­taux de France le 11 octobre ? Elle n’y assiste pas. Pas plus qu’elle ne se montrera trois jours plus tard à la grande soirée 300 chœurs pour plus de vie, présen­tée par Michel Drucker. « Ce n’était pas raison­nable de faire venir Mme Chirac trois heures sous les projec­teurs [après] son récent coup de fatigue », avait expliqué Franck Saurat, le produc­teur du programme. Toujours conseillère régio­nale suppléante de Corrèze, la femme poli­tique de 83 ans n’a pas non plus assisté à la dernière réunion du conseil qui avait lieu en novembre. Une diète publique qui inquiète quand on sait qu’elle n’a jamais pensé se mettre en retraite.

Une question se pose alors : sera-t-elle présente lors du lancement de la 28e édition de l’opération de collecte pièces jaunes qui sera lancée à l’hôpital Necker-Enfants malades situé dans le XVe arrondissement de Paris le 4 janvier. Les parrains Christian Karembeu, Vianney, Joyce Jonathan seront là et un concert sera offert aux patients. L’opération se clôturera le 11 février. En 27 ans, 92 millions d’euros ont été récoltés et 8 400 projets ont été financés.

Découvrez également ...