Une « thérapeute nue » pour traiter l’addiction au p.o.r.n.o

Sarah White, 28 ans, offre une thérapie particulière aux hommes accro aux films X. Elle …


Sarah White, 28 ans, offre une thérapie particulière aux hommes accro aux films X. Elle se déshabille devant eux durant la consultation pour les aider à faire face.

Sarah White1

C’est une thérapie très spéciale que propose Sarah White. Cette dernière propose aux hommes de régler leurs problèmes relationnels en s’effeuillant devant eux.

Non reconnue en tant que psychothérapeute, elle affirme tout de même que permettre aux hommes qui sont accro au porno de se masturber devant elle leur permet de se confronter à leurs problèmes sans aucune gêne. « Parce que la nudité est permise, il y a un sentiment immédiat d’intimité, d’ouverture et de confiance entre thérapeute et client », indique celle qui se fait appeler la « Naked Therapist ». « Je ne les juge pas. »

Elle est persuadée que le porno sur Internet est nuisible à la santé mentale. Elle pense que cela pousse les hommes à voir la femme autrement et ruine leurs relations amoureuses. Elle travaille sur l’excitation sexuelle et la distraction. Cette jeune femme, installée à Londres, insiste toutefois sur le fait que, si elle se déshabille par webcam interposée, elle n’est pas une « sex-cam girl ».

Sarah White ne peut pas exercer la profession de psychothérapeute aux Etats-Unis parce que ses méthodes d’excitation sont considérées contraires à l’éthique. La biologiste de formation réfute ces allégations en déclarant que son travail en tant que « thérapeute nue » est « véritablement révolutionnaire dans le domaine de la psychologie ».

Source :

voir

Découvrez également ...