Les photos érotiques d’une fonctionnaire au ministère font polémique !

Le SPF Intérieur (Belgique) a suspendu une de ses collaboratrices qui avait posé pour des …


Le SPF Intérieur (Belgique) a suspendu une de ses collaboratrices qui avait posé pour des photos à caractère pornographique dans l’ascenseur et le bureau de la direction générale, a indiqué le porte-parole du ministre compétent dans les colonnes du Het Laatste Nieuws et l’avocat de la femme dans La Dernière Heure. La principale concernée a porté l’affaire devant le Conseil d’Etat mais a été déboutée.

img

Des collègues de la fonctionnaire, une employée administrative qui souhaite garder l’anonymat, avaient remarqué son apparition dans un reportage français sur des hommes et des femmes proposant des services sexuels. Après quelques recherches en ligne, ils ont remarqué que leur collègue avait également pris quelques photos osées dans les bâtiments du SPF Intérieur, boulevard de Waterloo à Bruxelles.

Suspension provisoire
Un directeur a finalement décidé de suspendre la femme, évoquant son apparition à la télévision en tant qu’actrice porno rémunérée et le fait que des photos ayant ce même caractère et ayant été prises dans les locaux de la direction générale se trouvaient sur le réseau social Twitter. La fonctionnaire a dû rendre son badge d’accès au bâtiment ainsi que son ordinateur portable. La suspension est toutefois provisoire, dans l’attente des résultats d’une enquête, et la femme continue à être payée.

Si celle-ci a porté l’affaire devant le Conseil d’Etat, elle a cependant été déboutée. Elle estimait que cette histoire relevait de sa vie privée. Pour la juridiction, c’est plutôt la fonctionnaire qui a pris le risque de ternir elle-même sa réputation en n’hésitant pas à utiliser son lieu de travail pour des prises de vue ni à exposer de telles activités sur les réseaux sociaux.

Source :

7sur7.be

Découvrez également ...