Elle débourse des milliers d’euros pour se transformé en « Barbie exotique » (Photos)

Martina Big a un rêve dans la vie : ressem­bler à une « Barbie exotique …


Martina Big a un rêve dans la vie : ressem­bler à une « Barbie exotique ». Pour atteindre ce but, cette Alle­mande est prête à aller loin. Très loin même…

C’est une histoire des plus impro­bables que nous allons vous conter. Celle de Martina, une Alle­mande qui est prête à tout pour atteindre son rêve : deve­nir une poupée « Barbie exotique ». Pour cela, la jeune femme qui dit avoir 28 ans, a subi de nombreuses inter­ven­tions de chirur­gie esthé­tique, y consa­crant un budget de 59 000 euros.

Elle est ainsi l’heu­reuse déten­trice de la plus grosse (fausse) poitrine d’Eu­rope, comme l’in­dique le Daily Mail, avec des mensu­ra­tions qui atteignent le 32S. On vous aurait bien converti ça en taille française mais c’est impos­sible car cette taille n’existe pas. Ce qu’on peut vous dire en revanche, c’est que c’est gros. Vrai­ment très gros.

Mais elle a beau avoir des seins plus énormes que des pastèques, cela ne suffit pas à Martina. Elle a donc opté pour des prothèses mammaires modi­fiables à l’in­fini : grâce à un système de pompe, elle peut les augmen­ter elle-même à sa guise… On peut la voir faire sur certaines vidéos (que vous pouvez décou­vrir – si le cœur vous en dit – ici)…

Une trans­for­ma­tion physique débu­tée en 2012 et qui a pris un tour­nant encore plus fou il y a neuf semaines. Prête à tout pour foncer sa peau au maxi­mum, Martina a décidé de subir des injec­tions de méla­nine qui furent très effi­caces :

« Je ne m’at­ten­dais pas à deve­nir si foncée mais ça a super bien marché. J’adore ça et je veux vrai­ment aller jusqu’à l’ex­trême. Main­te­nant je veux juste être de plus en plus foncée et voir où sont les limites. J’adore le contraste entre mes cheveux blonds et ma peau brune et crous­tillante (sic). Mais je ne prétends pas être une femme noire. Je vais créer une Barbie unique et exotique avec la peau foncée, des cheveux blonds [platine] et des courbes exagé­rées. J’aime ce look ».

Non contente de ces injec­tions de méla­nine, qu’elle compte bien pour­suivre, l’Al­le­mande fait régu­liè­re­ment des séances d’UV ultra-puis­sants grâce à la machine à bron­zer qu’elle a fait instal­ler chez elle. Des trans­for­ma­tions extrêmes qui n’ont pas manqué de choquer bon nombre de gens à qui Martina a répondu sur sa page Face­book. Rappe­lant qu’elle ne cherche à « offen­ser personne » avec son chan­ge­ment de couleur de peau, elle répète qu’elle n’a fait cela que parce qu’elle « aime beau­coup les peaux sombres ».

Celle qui confie être « inspi­rée par Barbie ou Jessica Rabbit » confie d’ailleurs qu’elle ne compte pas s’ar­rê­ter en si bon chemin et qu’elle compte parfaire son « look extrême » par d’autres inter­ven­tions. Prochaine étape : augmen­ter le volume de ses fesses grâce à la pose d’im­plants fessiers. On en reste sans voix.

Découvrez également ...