Une fillette de 10 ans accouche d’un bébé et accuse son oncle de viol, mais les tests d’ADN viennent tout changer.

En "Inde", les forces de l’ordre ont rouvert une enquête au sujet du viol d’une …


En « Inde », les forces de l’ordre ont rouvert une enquête au sujet du viol d’une jeune fille de 10 ans. Les tests d’ADN réalisés sur l’enfant indiqueraient que l’oncle de la fille, accusé d’être le violeur n’est pas le père biologique du bébé.

La fillette a été contrainte d’accoucher du bébé après que la Cour suprême de l’Inde ait refusé de lui permettre d’avorter. En Inde, il est strictement interdit d’avorter après 20 semaines de grossesse, sauf si un docteur atteste que la vie de la mère est en danger. La fillette ignorait son état de grossesse, on lui a dit qu’elle avait une pierre à l’estomac et devait être opérée pour la retirer.

Elle avait annoncé avoir été violée plusieurs fois par son oncle les sept mois précédents. L’accusé, dans la quarantaine, doit passer devant le tribunal et est actuellement détenu. Il n’aurait pas nié les accusations.

Source :

lebuzzinfo


Découvrez également ...