Il remplace l’oseille par du cannabis dans sa recette de saumonette

Tous les détails à l'intérieur


Plusieurs clients ont été hospitalisés après avoir consommé du poisson agrémenté d’une sauce à l’oseille, qui s’avérait être du cannabis. Le restaurateur assure qu’il n’était au courant de rien et pense à un piège.

Une dizaine de clients d’un restaurant de Mauvières (Indre) ont été « shootés » au cannabis le 12 janvier dernier, en croyant manger du poisson agrémenté d’une sauce à l’oseille. Certains ont été hospitalisés au Blanc et à Châteauroux et placés en observation, mais aucun n’a dû y rester, assure le parquet qui s’est saisi cette semaine de l’affaire.

Comment la drogue a-t-elle pu se retrouver dans le nappage à l’oseille ? Incompréhensible, s’étrangle le restaurateur, Christophe Maurousset, très énervé que cette affaire arrive sur la place publique. Lui n’est pas loin de penser à un piège. Il assure qu’il ne consomme pas de cannabis et qu’il n’était au courant de rien. « Cette mauvaise publicité met en péril mon restaurant », clamait-il mercredi depuis ses fourneaux.

Ce vendredi soir-là, les tables étaient bien garnies. Sur place, les pompiers et les médecins ont seulement constaté une grande faiblesse des victimes. Connues quelques jours plus tard, les analyses de sang ont révélé que les clients étaient drogués au cannabis. L’enquête des gendarmes se poursuit pour savoir qui a mis de l’herbe dans le congélateur du restaurant, à côté des feuilles d’oseille, qui ne se fument pas.


Découvrez également ...