Cet État devient le premier à obliger les magasins d’animaux à vendre des chiens de refuges.

La "Californie" devient le premier État américain à bannir la vente d'animaux en provenance d'usine …


La « Californie » devient le premier État américain à bannir la vente d’animaux en provenance d’usine à chiots.

Le gouverneur Jerry Brown a confirmé qu’une nouvelle loi à cet effet allait être adoptée.

Ainsi, les commerçants qui vendent des chiens devront s’assurer que ceux-ci proviennent de refuges ou sinon, qu’ils aient été secourus.

La loi s’appliquera aux chiens, aux chats et aux lapins et elle devrait prendre effet à partir du 1er janvier 2019.

Les commerçants qui ne respecteraient pas cette loi pourraient devoir une amende de 500 dollars.

Quant aux éleveurs privés, ceux-ci auraient évidemment encore le droit de vendre leurs animaux.

La Humane Society estime que chaque année aux États-Unis, 1.5 millions d’animaux doivent être euthanasiés.

99% de ceux-ci proviendraient « d’usines à chiots ».


Découvrez également ...