Ce Rambo irakien a déjà tué 1.500 terroristes de l’EI

Abu Azrael, un héros culte en Irak pour son infâmie et son impitoyabilité, concentre sa …


Abu Azrael, un héros culte en Irak pour son infâmie et son impitoyabilité, concentre sa soif de violence sur les djihadistes de l’Etat islamique depuis un bon moment. Maintenant que celui qui est surnommé l' »Ange de la Mort » a assassiné un total évalué à 1.500 terroristes, le commandant légendaire désire « pulvériser les Saoudiens », pour reprendre ses propres termes.

img

Ce colosse à la gachette et la hache faciles est le leader d’une milice chiite appelée « Imam Ali Brigade », un groupscule qui a tissé des liens avec l’Iran et lutte sans merci contre les djihadistes de l’Etat islamique. Abu Azrael est surtout connu pour deux choses: l’effroyable manière avec laquelle il assassine les membres de l’EI et son compteur macabre: 1.500 djihadistes tués à son actif.

Et maintenant, les Saoudiens
Non content de ses résultats et même si la lutte contre l’EI est loin d’être parachevée, le Rambo local s’est adjugé une nouvelle mission: le richissime royaume pétrolier qu’est l’Arabie Saoudite. Le commandant au discours et à l’allure musclés affirme vouloir « précipiter la chute des Saoudiens en raison de la guerre brutale qu’ils mènent contre les rebelles Houthis (chiites) au Yémen ». Les rebelles y subissent en effet actuellement de lourdes pertes suite aux bombardements saoudiens et Azrael a l’intention d’inverser la tendance.

40 pages Facebook, 100.000 fans et des clips dignes d’Hollywood
Adulé en Irak telle une popstar, Abu Azrael est aussi et surtout un outil de propagande capital dans la lutte contre le terrorisme. D’aucuns avancent d’ailleurs qu’à cette fin, son « killcount » (compteur macabre) est sûrement gonflé, histoire de romancer son récit « encourageant » et de susciter des vocations de résistance contre les effroyables djihadistes qui ont semé la terreur et le chaos en Irak et en Syrie. Malgré ces suspicions de « tricherie », le combattant irakien dispose d’une quarantaine de pages Facebook à sa gloire et comptabilise une centaine de milliers de fans. Les pages en question sont régulièrement alimentées en clichés « héroïques » d’Azrael muni de fusils d’assaut et de haches. Plus insolite, des clips musicaux et des dessins-animés à son effigie ont également été créés et mis en ligne.

Menaces et cynisme
Comme l’EI, Azrael use des médias sociaux pour fédérer et persuader de sa toute-puissance, notamment via des vidéos de propagande où ses menaces frôlent l’ironie. « J’ai un message pour les terroristes. Je vais vous pourchasser, où comptez-vous fuir? », lance-t-il, sourire machiavélique vissé sur le visage avant des plans de pluies de balles. Sa phrase d’accroche, qu’il utilise en guise de « signature » et de slogan de victoire revient aussi de manière lancinante, comme pour rappeler à ses ennemis le sort qu’il leur réserve: « illa tahin » (en poussière/en bouillie). Au vu de ses précédents succès, nul doute que l’Arabie Saoudite se méfiera des menaces de ce guerrier décidé à pulvériser ses troupes, au propre comme au figuré. Reste que comme toute campagne de propagande émanant de ces régions, la véracité du personnage laisse la place au doute. Un de ses clips de propagande, tel une bande-annonce de film d’action, est à découvrir ci-dessous.

Source :

7sur7.be

Découvrez également ...