Avant d’être Youtubeuse star, Enjoy Phoenix a vécu l’ENFER !

C’est le phénomène dont tout le monde parle : à 19 ans, Marie est devenue …


C’est le phénomène dont tout le monde parle : à 19 ans, Marie est devenue une véritablement sensation du web. Il y a tout juste quatre ans, la jeune femme a lancé sa chaîne YouTube, EnjoyPhoenix, sur laquelle elle donne des bons conseils make-up et coiffure. Avec plus d’un million d’abonnés, cette Lyonnaise fait partie des « vloggers » (contraction de « vidéo » et de « blogger ») les plus influentes de la Toile. Une belle revanche quand on sait que, pendant sa scolarité, l’adolescente a été victime de brimades.

En quatre ans seulement, elle devenue l’une des « vloggeuses » les plus populaires sur YouTube : elles sont une armée de filles suivent ses conseils en matière de coiffure et autre tuto make-up. Sollicitée par les marques et portée par un succès sans précédent sur la Toile, à 19 ans, Marie vit désormais de sa passion – à savoir aider les autres à se sentir mieux dans leur peau. Car si aujourd’hui, elle a tout de la jeune femme épanouie, il y a quelques années encore, son quotidien n’était pas des plus roses. Comme elle l’explique dans une vidéo publiée en octobre dernier, au lycée, Marie a en effet été victime de harcèlement de la part de ses camarades.

Harcelée par ses camarades

« A partir de janvier 2011 et pendant toute mon année de seconde jusqu’à la moitié de mon année de première, ma vie a clairement été un enfer », raconte la jeune femme à travers l’une de ses vidéos. « Je me levais le matin, je pleurais parce que je ne voulais pas aller en cours. Quand j’étais en cours, j’entendais toujours des insultes dans mon dos, on me jetait des trucs, on parlait bien fort pour que j’entende les insultes. A l’inter-cours j’allais dans les toilettes, j’attendais que ça finisse pour avoir à croiser personne, pour ne pas être toute seule dans les couloirs, pour ne pas leur laisser une chance de me faire du mal ».

L’adolescente est harcelée jour et nuit. « Des menaces, des insultes en cours et sur Facebook, des appels masqués la nuit sur mon portable », raconte-t-elle .

« J’entendais toujours dans insultes dans mon dos »

Et ce n’est pas la première fois qu’EnjoyPhoenix évoque cette période de son adolescence. Forte de son influence et de sa notoriété auprès des jeunes, la petite amie de Wartek s’était longuement livrée dans une vidéo à l’automne dernier, en espérant aider ses fans aussi victime de harcèlement. Elle détaillait notamment son quotidien devenu « un enfer » : « Ma vie a clairement été un enfer. Je me levais le matin, je pleurais parce que je ne voulais pas aller en cours (…) Quand j’étais en cours, j’entendais toujours des insultes dans mon dos, on me jetait des trucs, on parlait bien faire pour que j’entende les insultes. A l’inter-cours j’allais dans les toilettes, j’attendais que ça finisse pour avoir à croiser personne, pour ne pas être toute seule dans les couloirs, pour ne pas leur laisser une chance de me faire du mal ».


Découvrez également ...