Maison de l’horreur : les 13 frères et soeurs ne pourront pas rester ensemble

Tous les détails à l'intérieur...


Les 13 enfants retenus prisonniers et torturés par leurs parents en Californie ne pourront pas rester ensemble, d’après CBS News. Les six mineurs seront divisés entre deux foyers d’accueil.

Mauvaise nouvelle pour les enfants de la maison de l’horreur. Le mardi 16 janvier dernier, David Lynn et Louise Anna Turpin avaient été arrêtés et incarcérés pour avoir séquestré, torturé et affamé leurs 13 enfants âgés de 2 à 29 ans en Californie. D’après CBS News, les victimes ne pourront pas rester ensemble comme elles le souhaitaient. Comme l’a révélé une source de la télévision américaine, les six mineurs qui avaient été retrouvés enchaînés dans leur maison, seront divisés dans deux foyers d’accueil différents. D’après le média, « le comté de Riverside se verra confier la tutelle des sept frères et sœurs adultes et seront transférés dans un centre de vie pour adultes ». Pourtant, comme l’avait souligné David Begnaud, une source proche de l’enquête, à CBS News, les frères et soeurs avaient prononcé le souhait d’être réunis après leur libération.

Cela faisait deux ans que les enfants de David Lynn et Louise Anna Turpin tentaient de s’échapper de « la maison de l’horreur ». La seule liberté qui était accordée à cette fratrie était d’écrire leurs pensées dans un journal intime. Ils n’avaient le droit de se doucher que deux fois par an. C’était l’une des soeurs qui était parvenue à s’échapper durant l’absence des parents. Elle avait prévenu les autorités en contactant les autorités par un téléphone portable laissé chez eux. Les parents des 13 enfants ont plaidé non-coupable devant le juge. Ils ont été inculpés pour « torture » et « mise en danger d’enfants » à Perris, en Californie.


Découvrez également ...