Ce grand pays songe à condamner tous les pédophiles à la castration chimique.

Qu'en pensez vous ?


En Turquie, la solution de la castration chimique afin de lutter contre les pédophiles, est à l’étude.
Après l’agression sexuelle d’un petit garçon âgé de quatre ans et demi, la Turquie est sous le choc. D’ailleurs, il semblerait qu’Ankara ait décidé de lutter contre ce fléau. En effet, le ministre turc de la Justice, Abdülhamit Gül, semble vouloir imposer la castration chimique pour les auteurs d’agressions sexuelles sur mineurs. L’idée étant ainsi de leur ôter tout désir sexuel.

« Les tribunaux décideront de la mise en œuvre et de la durée de la castration chimique pour supprimer ou réduire le désir sexuel. Nous mettrons cela en place à nouveau d’ici quelques jours. » a ainsi déclaré Abdülhamit Gül alors que la justice vient en effet de condamner à 66 ans de prison, un jeune homme de 20 ayant agressé un jeune garçon à l’occasion d’un mariage dans la province d’Adana la semaine dernière. En Turquie, la situation semble d’ailleurs devenir difficile à gérer. En effet, le nombre d’affaires d’abus sexuels commis contre des enfants est passé de 3.778 en 2006 à 21.189 en 2016, selon des chiffres du ministère de la Justice diffusés par des organisations de défense des droits de l’Homme.


Découvrez également ...