Voici POURQUOI Cristina Cordula n'aura JAMAIS la nationalité française !

Cela fait plusieurs années que Cris­tina Cordula tente d'obte­nir la natio­na­lité française, en vain. Elle a accepté d'en parler à Ophé­lie Meunier, dans son émis­sion sur Canal+, Le Tube.

img

Cris­tina Cordula vit depuis 30 ans sur le sol français. Cela fait plus de 10 ans qu'elle travaille à la télé­vi­sion française et elle en est deve­nue une figure incon­tour­nable. Son fils, Enzo, âgé de 21 ans, est Franco-brési­lien. Pour­tant, elle-même n'est pas française, malgré sa volonté de le deve­nir. Invi­tée d’Ophé­lie Meunier sur le plateau du Tube sur Canal+ ce week-end, l’ani­ma­trice préfé­rée des Français s’est confiée sur son combat et ses tenta­tives pour obte­nir sa carte d’iden­tité française. “Vrai­ment je vais vous dire, j’ai laissé tomber… C’est telle­ment compliqué un dossier pour avoir la natu­ra­li­sa­tion française. Je ne vous dis même pas ce qu’on me demande.”

Cris­tina Cordula raconte alors le long chemin qu’elle a dû parcou­rir pour être natu­ra­li­sée, en vain. “Il faut que j’aille dans le bled à Rio prendre le certi­fi­cat de nais­sance de ma mère, tout ! Genre à quelle heure était le dernier batte­ment de son cœur. Des choses comme ça, telle­ment compliquées, que je fais traduire, et puis après il faut arri­ver à quatre heures du matin avec tout le monde pour faire la queue et donner ces docu­ments.” Résul­tat des courses: “Il manque toujours un docu­ment.”

L’an­cienne mannequin s’est donc fait une raison. Désor­mais, elle n’es­saiera même plus. “J’ai essayé deux fois mais mon proces­sus n’a même pas été entamé parce qu’il manquait trop de choses. C’est telle­ment diffi­cile de l’avoir que j’ai décidé de lais­ser tomber.” En atten­dant, Cris­tina Cordula se dit “lucide”. “J’ai beau­coup de choses à faire encore ici, ma carrière n’est pas finie.” Mais au cas où, elle précise qu'un appar­te­ment l’at­tend, à Rio.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×