VIDEO – TPMP : Les larmes aux yeux, Jean-Michel Maire présente (enfin) ses excuses



Ils étaient nombreux à attendre des excuses offi­cielles de Jean-Michel Maire qui avait embrassé jeudi le sein d'une femme sans son consen­te­ment, dans l'émis­sion de Cyril Hanouna, les 35 heures de baba. Aujourd'hui, le chro­niqueur de Touche pas à mon poste a montré qu'il était touché par la polé­mique, et a fait son mea culpa.

L'affaire qui agite les médias depuis jeudi soir a trouvé un nouveau chapitre ce lundi dans Touche pas à mon poste. Cyril Hanouna et sa bande sont revenus pendant près d'une demie-heure sur la polémique créée par le geste de Jean-Michel Maire, embrassant les seins de Soraya Riffi sans son gré. Les chroniqueurs ont condamné l'attitude de leur collègue tout en atténuant le qualificatif d'agression sexuelle. Matthieu Delormeau a reconnu : "Pour la première fois, je me suis mis du côté des journalistes. En discutant avec ma famille, je me suis rendu compte qu'on peut oublier la réalité parce qu'on vit dans une bulle."

Pour l'occa­sion, sa victime, Soraya Riffi, était face à lui. Jean-Michel Maire, visi­ble­ment affecté par cette polé­mique, le visage marqué par la honte, s'est expliqué en ces mots.

« Je crois respec­ter les femmes autant que je peux. Que je puisse être un gros lourd, je l'avoue aisé­ment. Parfois je dépasse les bornes dans cette lour­deur et ça peut deve­nir un geste déplacé. Si ce geste a été déplacé, alors je m'en excuse une nouvelle fois. Je comprends très bien que des gens aient pu être choqués. »

Il explique n'avoir « pas saisi la portée de son geste », mais réfute pour autant le terme « d'agres­sion sexuelle ».« Ça m'a blessé, surtout la violence des mots (…) Le terme d'agres­sion m'a énor­mé­ment choqué. »

Alors que l'image a fait le tour du monde, Soraya Riffi a confirmé sur le plateau de TPMP, après ces aveux, sa déci­sion de ne pas dépo­ser plainte pour cet inci­dent.« J'ai trouvé le geste de Jean-Michel Maire un peu déplacé et pas très profes­sion­nel. Si je suis là aujourd'hui c'est parce que Jean-Michel Maire m'a quand même présenté des excuses que j'ai accep­tées. »

 

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×