VIDEO Frédé­ric Lopez : l’ani­ma­teur fait son coming-out à l’an­tenne



Frédé­ric Lopez vient de faire son coming-out dans son émis­sion Mille et une vies. Très ému face au témoi­gnage de son invité, l’ani­ma­teur a décidé de se confier à cœur ouvert.


Ce lundi dans l’émis­sion Mille et une vies, Frédé­ric Lopez accueillait le témoi­gnage boule­ver­sant de Pascal Pelle­grino. Ce dernier s’est installé dans le canapé du programme pour évoquer son homo­sexua­lité et les diffi­cul­tés qu’il a rencon­trées pour s’as­su­mer face à son entou­rage. L’oc­ca­sion pour lui de racon­ter comment il a fait son coming-out et son combat pour enfin deve­nir père. Un récit poignant qui a ému l’ani­ma­teur de France 2 à un tel point qu’il a décidé de faire lui-même son coming-out.

« Votre histoire me touche parti­cu­liè­re­ment, a-t-il soudai­ne­ment confié. Vous savez pourquoi ? Parce que j’ai vécu la même chose. Pendant très long­temps, j’ai eu peur de cette homo­sexua­lité que je ressen­tais et au fond, aujourd’hui, je suis quelqu’un qui accepte. Tout le monde le sait autour de moi, j’en n’ai jamais parlé publique­ment et je n’en parle­rais jamais d’ailleurs. »

Face à son invité bouche bée par cette révé­la­tion, Frédé­ric Lopez a expliqué son choix de faire son coming-out. « Unique­ment parce qu’il y a des enfants et des adoles­cents dans ce pays qui se suicident parce qu’ils ressentent ça et unique­ment parce que vous le faite à visage décou­vert, j’ai choisi d’en parler publique­ment pour la seule fois de ma vie. Je sais que ça va surprendre beau­coup de gens, mais c’est parce que vous m’ins­pi­rez beau­coup », a-t-il déclaré.

Mais si l’ani­ma­teur est sorti du placard sans son émis­sion, il a prévenu que « c’est la première fois qu’(il) en parle et ce sera la seule fois » et qu’il n’a « aucune expli­ca­tion à donner, aucune justi­fi­ca­tion ». Après avoir salué le courage et l’au­then­ti­cité de son invité, Frédé­ric Lopez a conclu : « Les gens disent qu’ils m’aiment beau­coup et c’est impor­tant qu’ils aiment tout, pas que la moitié ».

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×