SS 10 : insultes et menaces, la guerre conti­nue entre Vincent Queijo et Bastien

bastien

Entre Vincent Queijo, de Secret Story 7, et Bastien, candi­dat éliminé de cette saison 10, le torchon conti­nue de brûler. Après s’être échar­pés dans la maison des secrets, ils conti­nuent sur les réseaux sociaux…


Il y a une quin­zaine de jours, Vincent Queijo faisait son grand retour dans la maison des secrets de TF1. En deux semaines, le candi­dat de la saison 7 avait réussi tout à la fois à remettre le grap­pin sur Sarah (son ex) et à en venir quasi­ment aux mains avec Bastien. Accu­sant le candi­dat d’avoir trahi son ami (pour la version longue de l’em­brouille, c’est juste ici), Vincent avait eu des mots très durs envers le mannequin. La situa­tion avait rapi­de­ment dégé­néré et les deux candi­dats tout en testo­sté­rone étaient passés à deux doigts de se sava­ter la binette sur le parquet en plas­tique de la véranda.

Depuis cette alga­rade digne de deux chatons endor­mis, tous deux sont sortis de La Plaine Saint-Denis et retour­nés dans le monde réel. L’oc­ca­sion idéale de conti­nuer leurs chamaille­ries sur les réseaux sociaux… C’est sur Twit­ter que Bastien – qui s’est sobre­ment auto-proclamé Le seigneur des ténèbres – et Vincent Queijo pour­suivent la bagarre.

Samedi dernier, les menaces et autres « tu vas voir ta gu*ule à la récré » ont fusé. Alors que le mannequin taclait son pire ennemi en lui balançant un perfide : « Vincent au plus bas jusqu’au bout, sans surprise » digne d’un élève de CM1, ce dernier lui avait répondu : « MDR ! Moi jai étais (sic) EN FINALE ! Et toi ?! Mais tranquille on VA se croi­ser on VA voir qui VA être au plus mal ! » Réponse de Bastien La Baston : « On s’est croi­sés ce soir et t’as pas moufté, t’as eu raison. Bravo pour ta finale et ta belle carrière. »

S’en­suit une autre envo­lée de noms d’oi­seaux que nous vous épar­gne­rons par bonté d’âme. Nous passe­rons égale­ment sous silence (ou presque) l’in­ter­ven­tion de Vivian (remem­ber ?) qui a trouvé oppor­tun de prendre partie et de suggé­rer à Bastien de « fermer [sa] gu*ule » et d’al­ler faire une virée shop­ping « chez Emmaüs ». Voilà, c’est tout pour le moment. Et heureu­se­ment.

 

 

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×