Shan­nen Doherty : Rose McGo­wan lui adresse une lettre poignante et la soutient face au cancer

Atteinte d’un cancer du sein, Shan­nen Doherty avait déjà reçu le soutien de Rose McGo­wan, qui avait pris sa succes­sion dans la série Char­med après son départ. L’ac­trice lui a adressé un nouveau message d’ami­tié, dans lequel elle avoue regret­ter une querelle montée de toute pièce par Holly­wood.

shanon
Shan­nen Doherty a révélé l’été dernier qu’elle était atteinte d’un cancer du sein. L’ac­trice de 45 ans est passée par des moments diffi­ciles – elle a du se raser la tête pour éviter de voir tomber ses cheveux après sa chimio­thé­ra­pie – mais elle a donné il y a quelques jours des nouvelles rassu­rantes sur son état de santé.

Celle qui inter­pré­tait Brenda dans Beverly Hills 90210 et Prue dans Char­med a reçu le soutien d’an­ciens collègues, comme Jason Priest­ley ou Alyssa Milano. Rose McGo­wan n’a pas joué avec elle dans la série racon­tant la vie des sœurs Hali­well, puisqu’elle a pris la place de Shan­nen, mais elle lui a tout de même mani­festé son soutien il y a un mois : « Envoyons de la force à la guer­rière Shan­nen Doherty. Nous sommes avec toi », avait-elle écrit sur Insta­gram.

McGo­wan a de nouveau envoyé un message d’ami­tié à Shan­nen il y a plusieurs heures sur le réseau social, après avoir vu une illus­tra­tion d’elles deux faite par un fan l’ayant fait réflé­chir. L’ex de Mari­lyn Manson lui a écrit une longue et émou­vante lettre parlant de leur inimi­tié au sein d’Hol­ly­wood, selon elle fabriquée de toute pièce par les gens du métier.

shanon

« J’ai voulu parta­ger ça avec toi car cela m’a fait réflé­chir […] quand nous étions plus jeunes nous avons été montées l’une contre l’autre pour le plus grand plai­sir de la société […] les gens du busi­ness ont tout fait pour qu’on ne soit pas amies, et je le regrette. On était suppo­sées être enne­mies. Je regrette de ne pas avoir été capable de t’en parler avant. J’avais peur […] j’étais scru­tée, un mauvais pas et on pouvait me taxer de “diffi­cile“, comme toi […] Le Bad Girl shaming dont tu as été victime de la part des médias a été infini », a-t-elle publié sur son compte (pour infor­ma­tion, si Shan­nen Doherty a été consi­dé­rée jadis comme « diffi­cile » c’est parce qu’ell instau­rait une mauvaise ambiance sur les plateaux de tour­nage – caprices, retards, bagarres, etc – C’est ce qui lui a valu son évic­tion de Beverly Hills et Char­med pour cause de mauvais compor­te­ment)

« On a toutes les deux été affu­blées de rôle de bad girls. Je devais prou­ver que je n’étais pas aussi dure que toi, ou j’al­lais en prendre pour mon grade, moi aussi. Mais on a jamais été les bad girls, c’était eux, les “mec blanc qui décident“ […] on ne le savait pas à l’époque mais on était les gentilles. Deux femmes fortes qui ont fait peur à Holly­wood. Au lieu de comprendre qu’on était diffé­rentes, ils ont essayé de nous écra­ser mais ils n’ont pas réussi. Je t’en­voie tout mon soutien » a-t-elle ajouté. Une missive boule­ver­sante de sincé­rité que Shan­nen ne pourra qu’ap­pré­cier durant l’épreuve qu’elle traverse.

Dear @theshando Someone made this of us & I wanted to share it with you as it made me reflect. We have a funny history. As young women we were pitted against each other for society's pleasure. The rules of Hollywood engagement brainwashed into us were truly vile. The men & brainwashed women in our business made it so we couldn't be friends, I regret that. We were cast in this weird fake reality show where we were supposed to be enemies. I resented it greatly. I regret not being awake enough to articulate this to you at the time. Fear was drilled into me from day one in this town & you were the barometer by which my behavior was judged. I was under a microscope, one false move and I'd be branded 'difficult' just like you. I think we all know what happens when girls here get out of line. I willfully remained enigmatic & unengaged. The Bad Girl Shaming you received at the hands of the media was merciless. Global media shaming is real AF, as you know. Fuck them all & their machine, too. You cast a long shadow over my life. We were both cast in a fake real life role, that of the Bad Girl. I had to prove I wasn't as bad as you or I'd get the axe, too. But we were never the bad ones, it was them., the Beige Brained White Dudes in Charge. Well fuck them. Damn them for fucking with our minds & careers just because their misogynistic belief systems couldn't sanction two strong females in a traditionally subservient role- actress. I refused to give them the cat fight they so wanted. Shannen, we didn't know it yet, but we were the good ones. Two boss young women that scared the 'faux-liberals in provincial Hollywood, for that sin we got burned at the media stake, egged on by Hollywood who believe the press they start. There was a strongly inferred threat of me being blacklisted in tv as I'd been in film. Instead of understanding that we were a different breed, they tried to crush us, but they couldn't. I send you strength. ⚒🛡#rosearmy #BRAVE #shannendoherty #typos4life

Une photo publiée par Rose McGowan (@rosemcgowan) le

Source : Shan­nen Doherty : Rose McGo­wan lui adresse une lettre poignante et la soutient face au cancer

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×