Présent aux enregistrements des mois avant la diffusion, comment fait le public de The Voice pour tenir sa langue ?

Présent sur les enregistrements de The Voice quelques mois avant leur diffusion, le public a de bonnes raisons pour ne rien laisser filtrer...

Chaque année, des informations fuitent dans la presse à propos de la nouvelle saison de The Voice. Cette année n'y fait pas exception. Mais bizarrement, les indiscrétions ne viennent pas d'où l'on croit : ni des coachs, à qui il arrive pourtant de gaffer pendant une interview, ni du public. Pourtant, les personnes venant assister aux enregistrements en auraient de belles à raconter à leurs amis et aux journalistes un peu insistants.

the voice1

Composé pour une grande part des proches des candidats et pour le reste de personnes s'étant inscrites par l'intermédiaire d'une agence spécialisée, le public assiste souvent pour la première fois au déroulement d'une émission et découvre les coulisses et les contraintes. Mais dans The Voice, ils ont en prime le privilège de savoir, presque trois mois avant le téléspectateur, qui va être pris dans le programme et s'il va tenter sa chance dans l'équipe de Zazie, Mika, Garou et Florent Pagny. Mieux encore : le public assiste également aux Battles et sait bien avant la diffusion de la première audition à l'aveugle qui fera partie des finalistes.

Alors ? Par quel tour de magie la production parvient-elle à les persuader de tenir leur langue ? Tout simplement en leur faisant signer un contrat ! Les personnes assistant aux enregistrements doivent non seulement présenter une pièce d'identité (dont une copie sera conservée par la production), mais aussi signer un contrat dans lequel figure une clause de confidentialité leur interdisant de parler de ce qu'ils ont vu avant le jour de la diffusion, ainsi qu'une décharge dans laquelle ils autorisent Shine France à utiliser leur image. Et puis c'est tellement bon de savoir des choses en avant-première...

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×