Omar Sy et son acolyte Fred Testot : "La rupture a été difficile"

Après le phénomène "Intouchables", Omar Sy s'en est allé à Los Angeles, se séparant de son complice de toujours, Fred.omar et fred
Après avoir dressé des vélociraptors dans Jurassic World, Omar Sy revient devant la caméra d'un Français, Roschdy Zem. Il s'est glissé dans la peau du clown Chocolat, véritable artiste du début du XXe siècle qui a connu le succès, puis l'oubli. Avec un acteur aussi populaire qu'Omar Sy, le clown Chocolat retrouve sa notoriété. L'acteur parle de ce personnage hors-normes et réfléchit sur son propre parcours pour le magazine Elle.

L'acteur aborde avec beaucoup d'humour comme toujours le lancement de son dernier film "Chocolat"

Dans le film Chocolat, Omar Sy forme un duo avec James Thierrée, as du cirque et petit-fils de Charlie Chaplin. Un tandem qui fait écho à un autre d'Omar, celui qu'il formait avec Fred Testot : "On a commencé ensemble en 1997 et on a arrêté en 2012... On se voyait tous les jours. On ne se quittait jamais. Quand je suis parti vivre aux États-Unis [il s'est installé en famille à Los Angeles pour développer sa carrière américaine et souffler après le tourbillon Intouchables], la rupture a été compliquée. Aujourd'hui, je travaille seul, ce n'est pas toujours évident. Il faut inventer des repères à chaque rencontre avec un nouveau partenaire... Moi qui n'en avais pas changé depuis si longtemps."

Omar Sy s'exprime aussi beaucoup sur la question de l'identité. Homme discret, il sait que sa parole est très écoutée en raison de sa popularité et, plein de sagesse, il prend garde à ne pas enflammer les esprits : "Moi, je suis français, un point c'est tout... Je me souviens qu'on était heureux d'être ensemble et de profiter de nos différences plutôt que d'en souffrir... J'ai peur que mes enfants ne connaissent jamais cela." Ses quatre enfants, nés de son superbe couple avec Hélène, sont scolarisés à Los Angeles, mais pas au lycée français : "Je les ai inscrits dans une école où il y a une grande diversité. Mais quand ils reviennent en France, ils ne trouvent pas l'ambiance que j'ai connue, c'est dommage." Et ne lui demandez pas de soutenir publiquement un homme ou une femme politique : "Un choix politique est un choix personnel. On est seul dans l'isoloir."

Charisme ravageur, talent débordant et sourire communicatif, Omar Sy peut représenter un modèle pour les jeunes qui l'adorent : "Je ne vis pas ma vie pour être un exemple. Je n'essaie d'être un exemple que pour quatre personnes, mes quatre enfants." Dans la famille Sy, je voudrais aussi le frère, Djiby, qui commence à se faire connaître en tant que mannequin. Il faut dire qu'il ne passe pas inaperçu !

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×