Kendji Girac VICTIME d'usurpation d'identité !!!

Certains fans sont prêts à tout pour approcher de quelque manière que ce soit leurs artistes favoris. C'est le cas de Jean-Michel, 56 ans, un inconditionnel de Kendji Girac. Mais sa passion dévorante pour le jeune chanteur révélé par l'émission The Voice lui a joué un bien mauvais tour...

img

Il pensait parler à Kendji Girac mais n'aura eu affaire qu'à un arnaqueur sévissant sur Internet. Jean-Michel, un quinquagénaire du Loiret, a fait les frais d'une arnaque téléphonique, dépensant pas moins de 480 euros en l'espace de quelques jours. Le malheureux est revenu sur ses déboires auprès du journal Le Parisien : "J'avais envoyé une demande d'ami sur deux comptes ouverts au nom de Kendji Girac (sur Facebook), explique le fan du grand gagnant de la troisième édition de The Voice sur TF1, en 2013. C'est finalement un troisième compte, intitulé Kendji Girac compétition et comportant les mêmes photos, qui m'a recontacté quelques jours plus tard par messagerie instantanée".

Jean-Michel, ravi de nouer un lien avec la star de la musique sur le réseau social, ne pense alors pas à vérifier l'authenticité de la page. "Très vite, poursuit-il, celui que je croyais être Kendji m'a proposé un jeu pour gagner un iPhone. Il suffisait d'appeler un numéro de téléphone pour récupérer un code à six chiffres".

"C'était mon rêve d'avoir Kendji en ami"

L'admirateur de l'interprète de Color Gitano tombe alors dans le panneau et fonce tête baissée. Il compose à plusieurs reprises le numéro malgré l'annonce tarifaire et ne se rend pas compte une seule seconde de la supercherie. "Quand je m'inquiétais du prix de l'appel, précise Jean-Michel, le prétendu Kendji disait que c'était gratuit pour moi. Il savait comment s'y prendre, et moi j'avais peur de le décevoir...".

N'a-t-il pas eu de doutes ? Si, mais l'escroc a su le mettre en confiance. "Je lui ai posé des questions personnelles pour être sûr que c'était bien lui, mais il a dû trouver les réponses sur Internet", regrette la victime qui, en seulement trois jours, aura composé plus de 100 fois le numéro et envoyé près d'une trentaine de SMS, payants, jusqu'à ce que son opérateur décide de suspendre sa ligne.

Endetté, Jean-Michel est abattu. "Ça me fait mal au coeur. C'était mon rêve d'avoir Kendji en ami, j'étais vulnérable et je me suis laissé avoir", admet-il, précisant être bien plus prudent aujourd'hui : "J'ai été contacté par au moins trois faux comptes de Christophe Beaugrand. Mais cette fois, je les ai tous envoyés paître". Reste à savoir si le vrai Kendji viendra remonter le moral de son fan de 56 ans.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×