En plein Euro, un joueur offre 30 tonnes de riz en Afrique

Le footballeur international français a le coeur sur la main.

sakho

Mamadou Sakho est toujours autant dans l'action sur le terrain, surtout lorsqu'il est momentanément éloigné de celui du football. Alors qu'il a été blanchi vendredi par la commission de discipline de l'UEFA après avoir été contrôlé positif à un brûleur de graisse en mars dernier, l'international français a profité de ces dernières semaines pour réaliser plusieurs actions dans le cadre de son organisation caritative, la fondation AMSAK.

Œuvrant entre autres dans le domaine de l'éducation, de la santé, du social et du développement, l'association a pour but de venir en aide aux plus défavorisés, s'investissant en France, en Angleterre (plus précisément à Liverpool, où le jeune homme évolue au poste de défenseur central) et au Sénégal, le pays d'origine de ses parents. Dans ses actions, Mamadou Sakho peut compter sur le soutien, les encouragements et l'engagement de sa sublime épouse Majda, qui se trouve régulièrement à ses côtés pour venir en aide aux personnes dans le besoin. "Quand on reçoit de la main droite, il faut savoir redonner de la main gauche", a écrit la jeune femme sur son compte Facebook pour commenter leur dernier voyage au Sénégal.

Début juillet, les parents des adorables Aïda (3 ans) et Sienna (11 mois) se trouvaient en effet dans la région de Tambacounda pour faire des donations dans des orphelinats, inaugurer un bâtiment dédié aux personnes handicapées ou bien encore faire d'importants dons de riz. Il y a deux semaines, le Bleu s'était même rendu en solo en Côte d'Ivoire, à Abidjan, pour visiter une école pour enfants sourds et muets. Ému et fier de redonner le sourire aux plus démunis, le jeune père de famille a documenté tous ses déplacements sur les réseaux sociaux afin de mettre en lumière ces causes qui lui tiennent à coeur. "Nous mettons à profit notre exposition pour apporter modestement un peu de lumière sur les personnes dans le besoin trop souvent oubliées et espérons susciter des vocations, car si chacun fait un peu, à sa hauteur, ce sont beaucoup de choses qui changent, a très justement écrit Majda Sakho le 4 juillet. Ce fut un voyage magnifique, intense et riche en émotions.

Nous continuerons nos actions AMSAK tout au long de l'année vers d'autres cieux en attendant de retourner en terre d'Afrique l'année prochaine", a-t-elle conclu.

Nous avons crée AMSAK dans le but de venir en aide aux personnes dans le besoin car quand on reçoit de la main droite il faut savoir redonner de la main gauche. Nous mettons à profit notre exposition pour apporter modestement un peu de lumière sur les personnes dans le besoin trop souvent oubliées et espérons susciter des vocations car si chacun fait un peu, à sa hauteur, ce sont beaucoup de choses qui changent. Ce fut un voyage magnifique, intense et riche en émotions. Nous continuerons nos actions AMSAK tout au long de l'année vers d'autres cieux en attendant de retourner en terre d'Afrique l'année prochaine. #agirpourlesautres #amsak #lesmontagnessontfaitesdepetitscailloux #senegal2016 ___ We created AMSAK in order to help people in need because we do think that when you receive in your right hand you must know how to give back with your left one. We take advantage of our exposure in the way to give a little bit of light to all this communities which are, most of the time forgotten by the rest of the world and we truly hope that this exposure will generate interest and hopefully impact our community at large. If anyone can do something in their own way it can change a lot for them. It has been a wonderful trip full of emotions and we will keep doing our actions all over the year in other places while waiting to go back to Africa next year ! #actforhumanity #AMSAK "We make a living by what we get, but we can make a life by what we give"

Une photo publiée par Majda Sakho (@majdasakho) le

Visite du village sos des orphelins de Tambacounda avec mon mari @mamadousakho3 #Amsak #tambacounda2016

Une photo publiée par Majda Sakho (@majdasakho) le

Remise de dons aux orphelins de sos village Tambacounda #amsak #tambacounda2016

Une photo publiée par Majda Sakho (@majdasakho) le

En mai dernier, lors de la 7e édition du Global Gift Gala organisé par Eva Longoria à Paris, nous avions brièvement rencontré Mamadou et Majda Sakho pour évoquer leur investissement et leurs futurs projets. "Nous travaillons à notre propre échelle mais nous souhaitons organiser un gala d'ici à la fin de l'année pour récolter des fonds", nous avait glissé la jeune femme, qui prépare en parallèle le lancement de sa ligne de prêt-à-porter. En attendant, la fondation AMSAK poursuit progressivement sa montée en puissance et le couple n'a pas fini de multiplier ses actions.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×