Clash Cyril Hanouna – Jérémy Ferrari : L’hu­mo­riste remet BABA en place

Rien ne va plus entre Cyril Hanouna et Jérémy Ferrari. L’hu­mo­riste, qui s’est attaqué à l’ani­ma­teur de Touche pas à mon poste, a été vive­ment clashé sur le plateau de l’émis­sion. Il ne s’est pas laissé faire et lui a répondu sur Twit­ter… et c’était assez drôle.


Depuis plusieurs semaines, Cyril Hanouna est de nouveau au cœur de la tempête avec Touche pas à mon poste. La nouvelle humi­lia­tion de Matthieu Delor­meau en plateau – même si ce dernier s’en défend – a mis le feu et poudre et le CSA s’en est mêlé. Invité samedi de l’émis­sion C l’hebdo sur France 5, Jérémy Ferrari, qui a été chro­niqueur dans le programme en 2013, est revenu sur son expé­rience et n’a pas été tendre avec le mentor de C8. Après avoir déploré le manque de soutien de l’ani­ma­teur pour ses propres chro­niques, il a balancé sur le climat actuel. « Cyril Hanouna ne se comporte pas bien mais c’est eux qui l’au­to­risent à ne pas bien se compor­ter. […] C’est de l’ego. Ce sont des mecs qui ont des carrières mais ils veulent plus. »

Des remarques qui n’ont pas du tout plu à Cyril Hanouna et sa bande. Hier soir, sur le plateau de Touche pas à mon poste, il a violem­ment talé son ex-collègue. « Jérémy, je pense qu’il devrait un peu fermer sa gueule. […] Moi, ça m’a vexé pour vous Matthieu, pour vous tous autour de la table. Sache Jérémy que je pense que les chro­niqueurs autour de la table sont beau­coup plus heureux que toi et ils s’éclatent bien plus que toi au quoti­dien », a-t-il lancé, immé­dia­te­ment soutenu par Matthieu Delor­meau.

L’ex-trans­fuge d’NRJ 12 a quant à lui assuré que c’est juste­ment parce que les chro­niqueurs n’avaient pas d’ego qu’ils pouvaient se permettre de se ridi­cu­li­ser en plateau. « Tout ce qu’on veut c’est rire entre nous, s’amu­ser, faire rire les télé­spec­ta­teurs et tous rire entre nous. […] Mais visi­ble­ment, l’hu­mour c’est pas son truc. Il ne sait pas ce que ça veut dire d’amu­ser les gens. », a lâché Matthieu Delor­meau.

Des attaques qui n’ont pas échappé au prin­ci­pal inté­ressé. Sur Twit­ter, l’hu­mo­riste a partagé une vidéo de sa dernière parti­ci­pa­tion dans Touche pas à mon poste où les deux hommes semblaient très liés. « Eh bah mon nounoune, je t’ai connu moins suscep­tible », a-t-il écrit, agré­men­tant son message des hash­tags « c’est plus ce que c’était », « melon » et « nostal­gie ». Voilà quelques signes qui ne risquent pas de calmer les esprits…

 

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×