Benja­min Castaldi balance sur l’hy­giène « épou­van­table » dans Secret Story



Benja­min Castaldi a gardé beau­coup de souve­nirs de l’époque où il présen­tait Secret Story. Il y en a des bons… et des moins bons, comme cette odeur atroce qui régnait dans la Maison des secrets en fin d’émis­sion, et qui hante encore ses narines.


Durant huit saisons, Benja­min Castaldi a présenté Secret Story sur TF1. Entre 2007 et 2014, l’ani­ma­teur a côtoyé de près la foule de candi­dats qui s’est pres­sée dans l’émis­sion pour accé­der à la gloire télé­vi­suelle. Et comme il l’a confié hier soir dans Touche pas à mon poste, il avait à l’époque un petit rituel, quand une saison se termi­nait. « À la fin de l'émis­sion, j'aimais bien rentrer dans la maison », a-t-il révélé. Et ce qu’il y trou­vait n’était pas agréable du tout : « Honnê­te­ment au bout de quelques semaines, ces maisons sont d'une cras­si­tude abso­lu­ment épou­van­table. Et le pire c'est l'odeur. » Les candi­dats avaient a priori une hygiène assez limi­tée, comme l’a confirmé Capu­cine Anav, ancienne loca­taire de la Maison des secrets : « Oui, ça pue, ça sent extrê­me­ment mauvais. »

Toute­fois, ce n’est pas seule­ment la saleté qui géné­rait cette odeur insou­te­nable. D’après Benja­min Castaldi, les ébats sexuels des couples de l’émis­sion y sont aussi pour quelque chose. « Ça sent la schneck », a-t-il assuré dans Touche pas à mon poste. Il faut dire que, comme il l’avait déjà révélé cette semaine, « il y en avait plein les murs », et un placard a même été sévè­re­ment souillé par la fougue de certains amants…

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×