Attentat à Nice : Les Fréro Delavega prennent une décision et envoient un message fort

Le duo est en désaccord avec la mairie de Sainte-Maxime.

frero delavega
Jeudi 14 juillet 2016, des milliers de personnes ont assisté au traditionnel feu d'artifice sur la Promenade des Anglais à Nice, lorsqu'un camion a foncé sur la foule sur une distance de presque deux kilomètres. Un attentat orchestré par Mohamed Lahouaiej Bouhlel (31 ans) qui a coûté la vie à 84 personnes, dont 10 enfants et qui a également blessé 300 personnes – 58 sont encore hospitalisées, dont 29 en réanimation.

Afin de surmonter ces heures sombres, les Fréro Delavega avaient envie de crier leur amour de la vie sur scène. Un désir qui leur a été interdit.

Ce lundi 18 juillet, le célèbre duo devait se produire à 21h30 au théâtre de la mer à Sainte-Maxime. Un concert très attendu mais annulé par la mairie de la ville suite à la tragédie niçoise.

Sur Facebook, Jérémy Frérot et Florian Garcia n'ont pas caché être en désaccord avec cette décision : "Nous nous refusons d'avoir peur et vous invitons à sortir et venir danser, chanter, crier avec nous au nom de l'amour, de la vie... C'est donc avec une immense déception que nous avons appris l'annulation du concert (complet) de Ste Maxime, que nous souhaitions maintenir."

Bien sûr les billets seront remboursés.

Déçus de cette décision, les Fréro Delavega n'ont aucun moyen d'aller à l'encontre de ce choix. Rappelons tout de même que de nombreux événements ont été annulés dans le sud de la France suite à l'attentat de Nice.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×