Amber Heard MENTEUSE ? Les preuves qui vont la mettre MAL À L'AISE !



A chaque jour son épisode...
Amber Heard est-elle une menteuse ? La jeune actrice américaine, clouée au pilori il y a quelques jours parce qu'accusée par les défenseurs de Johnny Depp et quelques médias d'être une manipulatrice vénale, ne devrait pas redorer son blason avec les dernières révélations dans ce divorce très soap-opera.

Hier, le clan d'Amber Heard dévoilait des SMS accablants datant de 2014. La jeune femme aurait eu à l'époque une discussion par textos avec Stephen Deuters, l'un des assistants de Johnny Depp. Lors de cet échange, alors que la comédienne de 30 ans accusait son mari, l'homme aurait évoqué les remords de la star des Pirates des Caraïbes. "Il tient profondément à s'excuser, il sait qu'il t'a fait du mal. Il veut se soigner maintenant. Il me l'a dit très clairement", avait déclaré l'assistant, confiant que Depp s'était effondré lorsqu'il lui a dit ce qu'il avait fait à Amber. "Quand je lui ai dit qu'il t'avait frappée, il a pleuré. C'était horrible. Et il le sait, écrivait-il. Il n'était pas lui-même quand il t'a écrit ensuite. Il m'a lu le SMS, et m'a dit que ce n'était pas la bonne chose à t'écrire. Il t'a ensuite envoyé un autre message, puis s'est assis sur le lit pour pleurer. C'est un petit garçon perdu. Il a besoin d'être aidé, de toutes les façons possibles. Il est terriblement désolé."

johnny

Amber Heard lui avait alors répondu par un message qui faisait office de résumé, et qui, notamment, a fait douter de la crédibilité de cet échange : "Il l'avait déjà fait plusieurs fois avant. Tokyo, sur l'île, Londres (tu te souviens de ça ?!), et je suis restée à chaque fois. En croyant qu'il allait changer... Et puis tous les trois mois, je me retrouve dans la même situation."

TMZ annonce aujourd'hui, en citant Deuters, que ces messages sont faux ! On peut lire sur le bien informé site américain que ces messages ont été "trafiqués" et que Deuters "n'a jamais dit que Johnny l'avait frappée". Selon lui, il n'est pas au courant d'un quelconque fait de violence conjugale impliquant son patron de 52 ans et que Johnny Depp n'a d'ailleurs jamais été violent envers quiconque. Toujours d'après lui, le fait que les textos ne soient pas datés (on sait juste que la conversation a eu lieu en mai 2014) est en soi un fait douteux. L'assistant se dit prêt à témoigner sous serment pour prouver sa bonne foi...

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×