4 mois après le tournage, Mike Horn fait une révélation choc sur Shy'm dans À l'État Sauvage

C’est au Népal, à la frontière avec le Tibet, que Shy’m est partie sur les pas de Mike Horn pour À l’état sauvage. Une expédition cathartique pour une chanteuse en mal de repères.
Pour sa cinquième expédition A l’état sauvage, l’explorateur Mike Horn a emmené la chanteuse Shy’m au Népal, sur les sommets des montagnes de l’Himalaya, le temps d’une balade de 46 kilomètres. Un périple de quatre jours et trois nuits durant lequel l’artiste a souffert. Nausées, étourdissements, maux de tête… À plus de 3 800 mètres d’altitude, Shy’m a été victime du mal des montagnes (syndrome lié à une montée trop rapide en altitude) mais son courage a eu raison de ses douleurs. Mike Horn raconte les coulisses d’un trek qu’il n’oubliera jamais.

"On peut faire un oedème cérébral et en mourir"

Si certaines personnes inconnues ont Koh Lanta, les stars, elles, ont À l'état sauvage, émission présentée par Mike Horn sur M6. Christophe Dechavanne, M. Pokora, Laure Manaudou et Michaël Youn se sont lancés ce défi exceptionnel et c'est aujourd'hui au tour de Shy'm de prendre la relève. Au programme ? Un trek de quatre jours au Népal et en plein coeur de l'Himalaya avec de la marche dans les canyon, des falaises à descendre en rappel et un parcours à 5000 mètres d'altitude. Un parcours qui aurait pu s'avérer fatal pour l'interprète de "Et alors ?".

"À cette hauteur, on peut être atteint du mal des montagnes, cela donne des nausées et des vertiges. C'est ce qui est arrivé à Shy'm. On peut faire un oedème cérébral et en mourir. Une équipe médi­cale était là. Mais je vais être honnête, contre le mal des montagnes et un oedème céré­bral, les méde­cins ne peuvent pas faire de miracle, il faut que la personne redes­cende à basse alti­tude pour survivre", explique Mike Horn au magazine Télé Loisirs.

"C'est une fille splendide et rayonnante"

Heureusement, rien n'est arrivé à Shy'm. L'ex-gagnante de Danse avec les stars a pu repartir saine et sauve de son aventure et d'après Mike Horn, elle s'est surpassée durant ce trek : "C'est une fille splendide et rayonnante. Une vraie fonceuse. Elle ne s'est pas lavée, n'a pas changé ses habits tous les jours (...) Elle grimpait des falaises sans boire ni manger et elle avait si faim qu'elle a fini par manger de la viande crue, alors que dans son quotidien, elle n'en consomme pas par principe."

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×