Mad Mag : Aurélie avoue EN DIRECT son attirance pour un Ange et ce n'est pas un GARÇON !



La jolie brune est loin d'être une mante religieuse...

aurélie2
Invitée sur le plateau du Mad Mag, ce lundi 14 mars, la jolie Aurélie Preston, candidate des Marseillais et aujourd'hui des Anges 8, a profité de l'occasion pour revenir sur son sulfureux baiser lesbien et sur son expérience en matière de chirurgie esthétique.

"Ça ne me dérange pas de le dire, j'ai refait ma poitrine plusieurs fois. La première fois, j'ai été loupée. La deuxième, je l'ai refaite car je voulais plus gros. Et pour ne pas que la peau sature, vu que je suis petite, il faut y aller étape par étape", confiait-elle à Télé Star il y a quelques mois avant d'indiquer que ses opérations de chirurgie esthétique lui avaient coûté près de 10 000 euros. Par la suite, Aurélie a finalement décidé de diminuer la taille de ses seins, choisissant des prothèses mammaires plus petites, pour un effet bien plus naturel. Si elle nie avoir eu recours à une rhinoplastie, elle avoue en revanche qu'elle doit cette bouche pulpeuse à quelques injections dans la lèvre supérieure qui ont donné un petit coup de pousse à la nature.

aurélie

 Les Anges 8 : Aurélie Preston et Andréane s'embrassent

Je m'attache à une personnalité, pas à un sexe

Qualifiée de mante religieuse dans ses relations avec les hommes, Aurélie Preston a assuré le contraire, précisant qu'elle n'avait couché avec aucun garçon dans Les Marseillais ou dans Les Anges 8. Et avec une femme ? Récemment, une séquence montrant la brune sexy échangeant un baiser lesbien avec Andréane, ange anonyme de l'aventure à Hawaï, avait interpellé plus d'un téléspectateur. La jeune femme a donc profité de son passage dans le Mad Mag pour évoquer en toute liberté sa bisexualité.

"Je m'attache à une personnalité, pas à un sexe, je suis très platonique", a-t-elle révélé. Lâchant au passage qu'Ayem Nour, animatrice de l'émission, pourrait même être son style de femmes...

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×