Il accuse sa femme d'avoir couché avec sa propre mère mais la vérité derrière est encore plus incroyable!

Une émission de télé-réalité espagnole a laissé ses spectateurs bouche bée lorsqu’un mari a demandé le divorce parce qu’elle aurait couché avec sa mère adoptive, et aurait alors révélé qu’il s’agissait en fait qu’elle n’avait pas de vag...

Alejandro est apparu à Caso Cerrado, pour demander le divorce et poursuivre sa femme Tania.

Il aurait dit : « Je suis ici pour poursuivre cette pétasse sans gêne. Je demande le divorce et je veux la faire retirer du bail de mon appartement. Je l’ai surprise en train d’avoir des rapports avec sa supposée « mère », la nuit de notre lune de miel. »

Il explique que Tania et lui se sont fréquentés un an avant de se marier et qu’elle lui a demandé d’attendre le mariage avant d’avoir des rapports s3xu3ls. Il dit que lors de leur nuit de noces, Tania a tout fait pour éviter de consommer leur union et qu’il a surpris sa mère adoptive en train de la pénétrer avec un v!br@teur.

L’animatrice, Ana Maria Polo, n’était pas convaincue par sa plaidoirie, disant que son histoire était superficielle, et s’est tournée vers Tania pour davantage d’explications.

Les révélations de Tania étaient choquantes. « Je ne suis pas comme les autres femmes. Je suis née sans vagin. Je suis atteinte du syndrome de Rokitansky. C’est une malformation congénitale, où l'organe sexuel d’une femme est très petit ou n’existe pas. Dans mon cas, il n’existait pas. »

Puis, elle explique qu’après s’être fiancée avec Alejandro, elle a décidé de subir une chirurgie pour se faire former un organe sexuel. « Après avoir eu la chirurgie, je m’imaginais me donner à lui en tant que sa femme. Je sais qu’il a des besoins et il est de mon devoir de les combler. »

Puis, elle a parlé de leur nuit de noces : « C’était horrible, je ne pouvais pas supporter la douleur. J’ai commencé à pleurer et j’ai eu peur. J’étais en colère contre moi pour cet échec en tant que femme, je voulais le satisfaire. »

Elle aurait ensuite appelé sa mère pour l’aider et ce que son mari a vu, c’était sa mère qui l’aidait à se dilater, une pratique commune pour celles souffrant du même syndrome après la chirurgie et utilisant des dilatateurs .

« Les femmes doivent toujours se dilater elles-mêmes. Les traitements et thérapies doivent se faire en continu, car elles ont à faire face à beaucoup de douleurs et des traumatismes psychologiques, » expliquait le docteur Madeline Hernandez.

Après avoir entendu les deux versions de l’histoire, Ana Maria Polo a accordé le divorce à Alejandro, à la grande horreur de Tania qui, malgré les accusations de son mari, l’aime toujours.

Source : Ayoye.com

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×