Deux joueurs fous de Pokémon Go arrêtés ... Une poursuite qui est allé trop loin !

Deux adolescents de 15 ans ont tenté de s'introduire dans une gendarmerie de l'Aude samedi soir, pour y attraper des Pokémons. Les forces de l'ordre ont très moyennement apprécié...
A chaque jour son anecdote. Pokémon Go n'en finit plus de créer des situations ubuesques, et ce, sur toute la planète. Mardi 26 juillet au soir, c'est une gendarmerie de l'Aude qui a été ciblée par des chasseurs de Pokémon.

Les deux adolescents de 15 ans ont été arrêtés alors qu'ils escaladaient l'enceinte de la caserne, vers 22h15. Ils ont ensuite été présentés au procureur de la République, qui leur a simplement signifié un "rappel à la loi", car il s'agissait de leur première vraie bêtise.

Dans un communiqué de presse, la gendarmerie nationale rappelle que "outre le fait que ce type d’intrusion constitue une infraction à la loi pénale dans le cadre de la légitime défense du personnel militaire (...), toute personne s’introduisant dans une enceinte militaire, en particulier au regard du niveau courant de la menace terroriste, s’expose à des risques sévères pour son intégrité ".

Un incident qui rappelle celui de la police de Darwin, dans le Nord de l'Australie, qui s'était faite envahir dès le premier jour de la sortie du jeu, car un Pokéstop s'y trouvait.

Veuillez noter que vous n'avez pas à entrer dans le poste de police pour gagner des Pokéballs. Ce serait aussi une bonne idée de lever les yeux de temps en temps de votre téléphone, et de regarder des deux côtés de la route avant de traverser. Ce Sabelette n'ira nulle part !

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×