Son fils meurt d'une pratique très répandue chez les jeunes, les docteurs affirment que c'est plus fréquent qu'on le croit!

Un jeune homme de 17 ans du nom de Julio Macias Gonzales est décédé suite à un bête incident.


Comme tous les jeunes gens de son âge, Julio Mecias Gonzalez, 17 ans, a passé l'après-midi à se bécoter avec sa petite amie de 24 ans. Il ne savait pas encore que ce moment intime serait son dernier. Ce qui va lui arriver était difficilement prévisible et aurait pu arriver à tout le monde...

À l'image de beaucoup d'adolescents, sa petite amie lui a fait un suçon dans le cou. C'est un geste affectueux, une marque de tendresse, le suçon et a priori inoffensif. Il permet de dire à l'autre : tu m'appartiens !

Le suçon que lui avait fait sa copine avait formé un caillot de sang, qui a ensuite atteint son cerveau

Le caillot a voyagé dans son cerveau, provoquant un accident vasculaire cérébral.
Les parents du jeune homme n’ont jamais approuvé la relation de leur fils avec sa copine, qui était beaucoup plus vieille que lui.

Julio aurait fait un accident vasculaire cérébral (AVC) selon les médecins. Cet AVC aurait été causé par le suçon qui aurait formé un caillot privant donc le cerveau de son sang et causant la mort du jeune homme après quelques heures seulement....

Selon les médecins, en exerçant une forte aspiration au niveau du cou de son compagnon, la jeune femme a créé un caillot de sang.

Accablée par la mort du jeune homme, la famille de Julio a immédiatement accusé la jeune femme car ils trouvaient déjà cette relation douteuse du fait de la différence d'âge entre les deux : elle avait 7 ans de plus que lui. Les parents comptent bien la poursuivre en justice.

En 2011, une femme originaire de la Nouvelle-Zélande avait été partiellement paralysée après avoir reçu un suçon de son petit ami.
La dame de 44 ans avait complètement perdu l’usage de son bras gauche.
Grâce à des anticoagulants, le caillot était finalement disparu après quelques jours et elle avait pu retrouver l’usage de son bras.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×