La femme perce un bouton sur son visage. Puis le lendemain? Le docteur lui annonce qu'elle risque de mourir.

Une jeune femme "Katie Wright",  de 21 ans, a appris à ses dépens qu’il pouvait être dangereux de percer un bouton.

Gênée par un bouton au sourcil, elle décide de le percer, mais la nuit suivante, des douleurs la réveillent. Son front est enflé et elle a des sensations de brûlures. Alors elle se rend illico à l’hôpital le plus près.

Le diagnostic tombe, il s’agit d’une infection aux staphylocoques. Si celle-ci traverse les tissus de sa peau, elle pourrait causer de graves dégâts.

« Comme c'était sur mon visage, il y avait un gros risque que ça s'étende à mon cerveau ou à mes yeux, et que ça me rende aveugle, » explique Katie.

Dans le pire des cas, l’infection peut toucher les organes et causer la mort.

Par chance, tout se termine bien pour elle.

Afin d’éviter une telle mésaventure, si vous avez un gonflement inhabituel sur le visage, consulter un professionnel. Ne percez surtout pas vos boutons afin d’éviter la propagation de bactéries et privilégiez de vous mettre de l’eau chaude sur le visage.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×