Elle partage deux photos d'elle complètement nue pour montrer les ravages de l'endométriose sur son corps de jeune femme

Ce n'est pas un "secret", les problèmes des femmes, surtout relatifs à l'organe reproductif, sont souvent gardés sous silence au sein de la société. Nous ne faisons pas là référence aux menstruations, mais à d'autres problèmes qui y sont liés comme la dysménorrhée ou l'endométriose. Heureusement, les choses sont peu à peu en train de changer. En effet, s'il y a une chose que l'on ne peut pas enlever aux réseaux sociaux c'est qu'ils donnent visibilité et voix aux personnes avec des problèmes qui, avant, n'osaient pas s'exprimer par peur ou par gêne.

C'est notamment le cas de Thessy Kouzoukas, une Britannique de 27 ans, qui a récemment publié des photos d'elle sur Instagram. Des clichés qui n'ont laissé personne de marbre, notamment ses 109 000 abonnés. Sur les deux photos, on voit la jeune femme nue devant un miroir, on a du mal à croire qu'il s'agit là de la même personne.

Dans la description de la photo, elle écrit : "Ceci est choquant pour les autres. Je suis ceci. Ceci est l'endométriose. Je n'avais aucune intention de publier ces photos parce que je suis nue, mais bon sang, je n'arrive pas à croire la quantité de messages privés que je reçois de femmes également atteintes d'endométriose et qui se sentent seules. À gauche, mon ventre 3 semaines après la rupture d'un kyste endométriosique (il y a 5 semaines). À droite, c'est moi aujourd'hui avec un médicament appelé "synarel", qui a arrêté toutes mes hormones et fait que je suis ménopausée à 27 ans. Je pars en Grèce avec ce médicament dans l'espoir de bien me préparer et d'être dans les conditions physiques et mentales optimales pour mon opération fin août. L'endométriose ne doit pas être prise à la légère. Je vais être opérée pendant plus de 7 heures et resterai hospitalisée pendant une semaine. Partagez au maximum ce message sur l'endométriose. Si vous connaissez quelqu'un qui souffre de règles très douloureuses, S'IL VOUS PLAÎT prévenez-la et dites-lui d'aller vite consulter. Pour toutes celles atteintes d'endométriose... vous n'êtes pas seules."

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×