DERNIÈRE HEURE! FRANCE : Un policier tue trois personnes avec son arme de service avant de se suicider

Un policier en poste à "Paris" a tué trois personnes et il en a blessé trois autres, samedi, à Sarcelles (Val-d’Oise), en France, avant de se suicider avec son arme de service. L'information provenant du Parisien a été confirmée par des sources policières.

Le drame s’est produit en début de soirée, vers 20h45, à environ 300 mètres de la mairie de Sarcelles. «La rupture amoureuse semble la cause initiale» de ce drame, a confié Eric Corbeaux, le procureur de la République de Pontoise au Figaro.

L'homme de 31 a tué son beau-père et blessé sa belle-mère, sa petite amie et la soeur de sa compagne. Les deux autres victimes «n’avaient aucun lien» avec le policier.

«Ce sont des gens du voisinage, je les connais bien car j’ai habité dix ans dans cette rue, ils n’avaient aucun lien» avec le policier, a déclaré François Pupponi, le maire de Sarcelles François Pupponi, en entrevue avec l’AFP.

Le policier a ensuite tiré sur sa petite amie, Amélie, qui l'attendait dans la voiture pour lui annoncer qu'elle mettait fin à leur relation, selon M. Pupponi. La femme de 25 ans se trouvait dans une voiture stationnée devant un pavillon et elle a été gravement blessée au visage.

Le policier est alors entré dans le pavillon pour tirer sur les membres de la famille de sa petite amie. Il a même tué le chien.

Son corps a été retrouvé dans le jardin. Il s'est tiré une balle dans la tête.

Depuis janvier, au moins 46 policiers et 16 gendarmes se sont suicidés. L'augmentation du nombre de suicide au sein des forces de l'ordre en France est préoccupante. Les médias parlent d'une vague de suicides inquiétante depuis la fin de l'été.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×