Cette professeure forçait ses étudiants à coucher avec elle pour avoir des bonnes notes

Une professeure à l'école secondaire forçait ses étudiants à avoir des relations sexuelles avec elle sinon elle menaçait de les faire couler. Elle envoyait des photos compromettantes à des garçons âgés de 16 ou 17 ans et les invitait chez elle.

Aujourd'hui, la professeure fait face à de nombreuses accusations et pourrait recevoir une peine de 40 ans de prison. Et comme on pouvait s'en douter, son mari a demandé le divorce.

C'est lorsqu'un parent a découvert des images à caractère sexuel dans le téléphone de son garçon que la vie de Yokasta M a basculé. Quelques jours plus tard, elle était arrêtée.

La professeure de 40 ans enseignait dans une école de Medellin, en Colombie. Les agressions ont eu lieu entre juin et avril 2016. Elle ciblait des garçons de 16 et 17 ans, leur demandait leur numéro de téléphone pour pouvoir les aider avec leurs études, et c'est à travers les médias sociaux qu'elle les menaçait.

Elle a notamment envoyé des images sexuellement explicites à des étudiants sur l'application de messagerie WhatsApp. Sur des dizaines de photos, elle était en sous-vêtements, en bikini, ou même complètement nue.

Elle a opéré son stratagème pendant des mois sans se faire prendre, ni par les parents, ni par l'école. Jusqu'à ce qu'un père trouve des photos dans le téléphone de son fils.

Elle aurait invité les jeunes garçons chez elle en les forçant à se soumettre à des activités sexuelles, sans quoi elle menaçait de les faire couler.

Les victimes ont publié plusieurs des photos reçues, une fois qu'elle a été arrêtée.

 

 

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×