Shan­nen Doherty : ÉPUISÉE par le cancer , elle publie la photo de la fin de ...

Shan­nen Doherty voit le bout du tunnel. Atteinte d'un cancer depuis plus de deux ans, l'actrice a publié une photo ce vendredi pour annon­cer la fin de son trai­te­ment. Mais son combat pour se recons­truire n'en est qu'à ses débuts.

Shan­nen Doherty s'est révé­lée être une battante, une guer­rière, face à la mala­die qui la rongeait de l'inté­rieur, le cancer. Depuis 2015, et sa première annonce, elle publie régu­liè­re­ment sur les réseaux sociaux des nouvelles de son état de santé.

Les premiers clichés, sur Insta­gram, où l'on voyait son visage très marqué par le trai­te­ment par chimio­thé­ra­pie et radia­tions, ont beau­coup inquiété ses fans à travers le monde, mais la comé­dienne de Beverly Hills a prouvé au fur et à mesure qu'elle prenait le dessus sur le mal, et qu'elle pouvait même s'en amuser (parfois).

Aujourd'hui, son trai­te­ment est terminé. Shan­nen Doherty marque cette date en publiant un portrait d'elle très affai­bli datant du mois d'octobre dernier. Dans son commen­taire, elle exprime ses senti­ments. Entre fatigue et espoir de renou­veau, elle doit vivre désor­mais dans l'attente des prochains résul­tats, afin de savoir si cette épreuve est enfin derrière elle.

"Ce matin là…il n'y a pas si long­temps. Dernier jour de chimio­thé­ra­pie. Epui­sée. Main­te­nant que j'en ai fini avec la chimio et les radia­tions, le jeu de l'attente a démarré. Attendre les tests. Attendre de voir si je suis guérie ou pas. Attendre pour se recons­truire. Attendre."

Un senti­ment qu'elle partage avec de nombreuses personnes atteintes elles-aussi des mêmes maux.

« Je pense que lorsque quelqu'un est atteint d'un cancer, il se trouve dans une sorte d'attente perpé­tuelle. A ceux qui savent…j'attends avec vous. #tueu­se­de­can­cer. »

Derrière ce mot-clé « #tueuse de cancer » se cache un mot d'ordre né de son amitié avec l'actrice de Buffy « tueuse de vampire », Sarah Michelle Gellar. Cette expres­sion a sans doute permis à Shan­nen Doherty de tenir pendant ces longues semaines de peurs. Des semaines qui seront, on l'espère, derrière elle désor­mais.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×