INTOUCHABLES 2 : Omar Sy répond ENFIN à la question que tout le monde se pose !

L'idée d'une suite est forcément dans l'air depuis le carton du film...
img

Omar Sy mène tambour battant la promotion du film Chocolat, oeuvre qui retrace le parcours du premier clown noir et star en France, au début du XXe siècle. Il assure avec panache, humour et enthousiasme les interviews. Personnalité adorée des Français, il a fait de nombreuses couvertures de magazines. Cette fois, on le retrouve au micro de la radio Europe 1, dans le programme Social Room.

Omar Sy a confirmé ne pas vouloir participer au casting d'une éventuelle suite d'Intouchables. Mais le film ayant fait près de 20 millions d'entrées, la question d'une suite se pose inévitablement. A cette idée, l'acteur répond : "Non, je ne crois pas que ce soit envisageable ! Je pense qu'il est préférable de laisser son point final à cette histoire... Elle est tellement belle !" Et le comédien d'ajouter : "Il faudrait poser la question aux metteurs en scène..." Pour rappel, Olivier Nakache et Eric Toledano ont de nouveau travaillé avec Omar Sy après Intouchables : c'était pour le film Samba.

Quant au remake US, le nom de celui qui pourrait jouer le rôle d'Omar dans laversion américaine de la comédie est Kevin Hart, un as du stand-up aux États-Unis. Pour le rôle du riche tétraplégique qui embauche un jeune homme issu d'un milieu radicalement différent pour l'aider au quotidien, les producteurs américains avaient depuis trois ans choisi Colin Firth. La réalisation a, quant a elle, été confiée à Tom Shadyac, à qui l'on doit entre autres Ace Ventura et Bruce tout-puissant. Mais depuis, le projet semble avoir été rangé dans un carton...

"J'ai parfois éprouvé du malaise et senti un racisme latent"

Sans se faire porte-parole d'aucune cause, Omar Sy répond aussi aux incontournables questions sur la diversité. Il a pris position sur la polémique des #OscarsSoWhite (trop blancs), comprenant l'appel au boycott. Mais il ne s'autorise pas encore à disserter sur la condition noire aux Etats-Unis : "Il envisage même de suivre un cycle universitaire sur la question, à Los Angeles [où il habite], dans un avenir proche", peut-on lire dans Télérama.

Les clichés sur les Noirs ont toujours fait partie de ses sketchs, notamment ceux du SAV avec Fred Testot, son complice : "J'ai joué avec mes seules armes ! J'étais là pour cette raison, je le savais. Ça ne me posait aucun problème moral, dans la mesure où c'étaient des conneries. De l'absurde. On s'amusait et on s'en amusait. Sur Canal+, il n'y avait aucune ambiguïté. La chaîne avait, à juste titre, une très bonne image à l'époque. En revanche, quand on venait me chercher pour des petits rôles dans des films ou des téléfilms, j'ai parfois éprouvé du malaise et senti un racisme latent. Je refusais.", dit-il encore pour Télérama.

Après Chocolat, on le retrouvera côté américain dans Inferno de Ron Howardavec Tom Hanks. Côté français, il sera dans Demain tout commence d'Hugo Gélin, avec Clémence Poésy.

Source : Purepeople

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×