Elles disent TOUT ! Aurélie et Andréane balancent des détails TRÈS intimes sur leur couple



Depuis qu'elles se sont mises en couple dans Les Anges 8, Aurélie Preston et Andréane Chamberland font le buzz. Affirmant être toujours ensemble aujourd'hui, le premier couple lesbien de l'histoire de la télé-réalité française va encore plus loin en révélant des détails croustillants sur sa vie sexuelle.
Si vous ne le saviez pas encore : Aurélie Preston et Andréane Chamberland sont toujours ensemble aujourd'hui, après s'être mis en couple dans les Anges 8. Face aux rumeurs disant qu'elles ne se sont mises ensemble uniquement pour faire le buzz et rester dans la Villa, elles répondent d'une manière plutôt originale : en posant nues pour Public ! Mais cela ne semble pas suffire pour certains, comme Geoffrey Bouin ou Jeff, qui a pété un plomb.
Des détails croustillants

Mais ce n'est pas tout puisque Aurélie et Andréane avouaient avoir subi les propos homophobes de Nehuda pendant les Anges 8 , lors d'une interview accordée à Sam Zirah pour Public. C'est lors de ce même entretien qu'elles ont révélé des détails croustillants sur leur vie intime, et notamment leur sexualité. Andréane reconnaît avoir toujours eu plus d'attirance pour le corps féminin que masculin, et avoue avoir déjà ressenti de l'attirance pour sa meilleure amie lorsqu'elle était ado : "J'avais envie d'essayer". Aurélie a déjà eu un petit flirt avec une fille, sans avoir eu de relation sexuelle avec elle.

"ça peut être bestial"

Si elles ne se sont pas encore dit "je t'aime", Aurélie et Andréane n'hésitent pas à répondre aux questions sur leur sexualité. "Aucune d'entre nous ne fait l'homme, on est très féminine", avoue la Québécoise. Aurélie d'ajouter "Le but, c'est de se faire plaisir mutuellement. C'est charnel, c'est sensuel. Des fois tu fais l'amour, des fois c'est plus hard. Ça dépend de l'envie sur le moment." Quand Sam Zirah leur demande si le pénis leur manque, Aurélie précise qu'il existe plein de sextoys. "ça peut être bestial", ajoute même Andréane. De quoi réveiller les fantasmes de certain(e)s...

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×