Après moi le bonheur : la fille de Marie-Laure Picat est EN COLÈRE ! Et elle le fait SAVOIR !

Lundi 7 mars, les téléspectateurs de TF1 découvraient le téléfilm Après moi le bonheur, l'histoire de Marie-Laure Picat qui se sachant condamnée par un cancer a souhaité protéger ses quatre enfants et les placer dans une même famille d'accueil.

 

apres-moi-le-bonheur-une-histoire-vraie-que-sont-devenus-les-enfants-de-marie-laure-picat

Dès le lendemain de la diffusion, Agnès, une amie proche de Marie-Laure confiait alors sa déception dans les colonnes de Closer.

En colère elle évoquait un scénario qui selon elle n'avait "rien à voir avec la réalité" pointant du doigt les incohérences supposées et les nombreuses erreurs.

Pire encore, cette dernière utilisait des mots durs évoquant une " pure invention" et un "tissu de mensonges".

Julie, la fille de Marie-Laure Picat est en colère !

la-fille-de-Marie-Laure-Picat

 

Des déclarations qui ne sont pas passées inaperçues et qui ont fait bondir Julie la fille aînée de Marie-Laure , âgée de 11 ans à l'époque. La jeune femme de 19 ans a tenu à rectifier la vérité.

Sur twitter elle a dénoncé les propos de celle qui se fait passer pour une amie de sa défunte mère :

"Cette personne se sert juste du nom de ma mère pour se faire bien voir c'est HONTEUX" a-t-elle lancé avant de rajouter à propos de la " soi-disant" meilleure amie de sa mère : "Ce n'est pas la première fois qu'elle essaye de faire parler d'elle en tant qu'amie de ma mère juste pour la notoriété".

Heureuse du téléfilm et de la manière dont Alexandra Lamy a campé le personnage de sa maman, Julie a fini par conclure : "Si moi je dit que ma mère en serait fière c'est que c'est le cas".

Loin de se laisser faire, Julie ne s'est pas non plus privée pour s'adresser à l'accusatrice en question, comme elle l'a confié sur twitter : "J'ai d'ailleurs envoyé un message a cette personne car c'est un souillage du nom de ma mère ! C'est horrible "

 

Source : Télé Star

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×