Le Conseil d'Etat vote pour l'interdiction des crèches de Noël.

Le Conseil d'Etat a confirmé sa décision, trois ans après que le maire de "Béziers" (Hérault), Robert Ménard, ait installé une crèche de Noël dans l'Hôtel de Ville de sa municipalité.

Depuis 2014, l'installation d'une crèche de Noël par Robert Ménard avait suscité une énorme polémique auprès de la population.

Or, voilà que le Conseil d'Etat a voté pour une interdiction des crèches dans les bâtiments publics.

Toutefois, le Conseil d'Etat précise que cette interdiction n'est pas en vigueur "si des circonstances particulières montrent que cette installation présente un caractère culturel, artistique ou festif".

En fait, l'interdiction n'est en vigueur que si l'installation de la crèche "constitue un acte de prosélytisme ou de revendication d’une opinion religieuse".

Ainsi, les crèches installées par Robert Ménard en 2015 et en 2016 ont passé le test du Conseil d'Etat, car celles-ci étaient dotées d'une "dimension culturelle et festive".

Ces crèches "légales" étaient notamment dotées d'une boîte aux lettres afin de pouvoir envoyer du courrier au Père Noël.

Voici un reportage de BFM:


Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×